AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 GO USA ! (rp commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Admin


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 235
✤ A N-Y depuis : 28/05/2012
My life
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: GO USA ! (rp commun) Dim 13 Juil - 15:17





Go USA ! Go Stanford & Dempsey !
Au Brésil, les footballeurs s'échauffent, le match est très important pour eux, c'est la qualification des huitièmes de final pour la coupe du monde. Ils savent que leur patrie va les regarder, vont trembler à chaque fois qu'ils vont perdre le ballon. Ils n'ont pas le droit à l'erreur s'ils veulent prouver que les Etats-Unis sont les meilleurs. A des milliers de kilomètres du Brésil, à New-York, l'engouement pour la coupe du monde n'a jamais été aussi forte. Normalement, elle ne représente qu'une petite part de marché. On préfère le basket ou le football américain. Pourtant, cette année, un grand nombre d'américain ont décidé de suivre les matchs de Dempsey et toute son équipe.
Cette année, un New-Yorkais a été sélectionné par l'entraîneur pour jouer la coupe. Vous le connaissez tous, il est souvent sur Gossip Girl ou souvent dans votre lit mesdemoiselles, on sait tous que ce jeune homme a un passé sulfureux. Il s'agit d'Aaron Stanford. Il a été recruté cette année, malgré le fait qu'il montre un peu moins d'engagement que les autres années, c'est sans doute dû à sa séparation ou sa tentative de suicide. On espère qu'il a retrouvé un moral de fer afin de nous mener vers la victoire. Pourtant, il a un talent que personne ne peut renier. De plus selon les médecins du sport, ses diverses blessures se sont parfaitement remises. On ne sait pas encore s'il sera titulaire ou remplaçant pendant ce match. En tout cas, toute la ville est fière de lui. Ses proches le soutiennent, l'encouragent, même de loin.
Comme les chaînes nationales n'avaient pas prévu le coup, seules les chaînes payantes de sport ont l'exclusivité, beaucoup de personnes ne peuvent pas regarder le match. Donc, la ville de New-York a mis en place, un grand écran géant sur Times Square pour permettre à toute la ville de pouvoir le regarder. Les restaurants de Times Square sont prêts à recevoir la foule qui va s'amasser devant l'écran géant. La ville va installer des chaises et on espère sentir la cohésion parfaite, comme une équipe. Le foot est censé rassembler les gens. On voit déjà des enfants porter les couleurs de l'oncle Sam dans toute la ville. Des pancartes qui indiquent le match. Espérons que l'événement sera un succès et que les Américains remportent face aux Portugais.
La journée est passée très vite. Dès 18 heures, on voit déjà les premiers drapeaux qui défilent dans la rue, des enfants, des hommes, des femmes, des ados, des célébrités, tout le monde est venu. Ils commencent par dîner au restaurant, qui proposent des menus de champions espérant que cela porte bonheur à leur pays. Le match débute dans trois heures, mais il y a déjà pas mal de monde, comme si c'était un important concert. Les portes sont ouvertes deux heures et demie plus tard, la foule se précipite et commence à remplir les places de part et d'autres de l'écran. Les vendeurs à la sauvette ne sont pas loin comme dans un vrai match. Le temps passe très vite, il ne reste déjà plus qu'un quart d'heure. On commence à voir le grattin New-Yorkais qui arrive pour le plus grand bonheur de certaines adolescentes qui commencent déjà à vouloir avoir leur premier selfie.
A 21 heures, tout le monde est là, l'écran s'allume, c'est la pub. Quatre minutes plus tard, la tête des commentateurs apparaissent à l'écran. Ils ont l'air très heureux d'être au stade Maracana à Rio. On voit les joueurs de l'équipe qui apparaissent sur le terrain, puis ceux de l'équipe portugaise. Tout le monde est à fond pour l'instant. Les deux hymnes nationales sont passés, les enfants qui accompagnent les joueurs repartent, on donne la composition de l'équipe et le match commence, l'engagement est lancé, puisse le sort être favorable aux Américains !

HJ : A partir de maintenant, vous pouvez poster à la suite



Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMIN ⊰ I'm running from a warzone


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 764
✤ A N-Y depuis : 25/08/2012
My life
My life
Statut civil : Mariée à Thybalt
Age de ton personnage: 24 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Lun 14 Juil - 19:46


Everybody ₰ My Stanford is the best





La journée était passée bien lentement à mon goût. Déjà, il n'y avait plus Aaron depuis quelques jours à la maison et ça me fait plus que bizarre, mais bon, c'est pour la bonne cause. Il s'est envolé pour Rio direction le Maracana pour jouer la coupe du monde. Il joue contre le Portugal. Je regardais tout le temps internet pour voir s'il avait marqué queque chose sur instagram, twitter et je passe les autres réseaux sociaux. Bref, je suis rentrée chez moi et j'ai directement filer pour me préparer. Déjà j'ai pris une bonne douche, j'ai ensuite mis le maillot des Etats-Unis avec son nom dans mon dos et son numéro. Mon maillot est spécial en plus, parce qu'Aaron l'a fait signé par toute l'équipe dont lui, alors il fallait que je le porte ce soir. Je m'attache ensuite les cheveux en une queue de cheval haute. Je ne vais certainement pas rater le match de mon ami. Je me maquille ensuite et je mets des drapeaux des Etats-Unis sur les joues. Sur mon avant bras droit, j'écris Go Stanford, c'est la base quoi. J'envoie ensuite une photo a mon ami tout en lui envoyant un message de soutien et d'amour. Attention, amour, c'est surtout amical, vous avez compris quo. Si c'est pas beau ça ? Il a de la chance et  il a besoin d'encouragement. Je sais qu'il va assurer. En partant je prends mon grand drapeaux des Etats-Unis, achetés exprès pour l'occasion Je prends ensuite mon sac et saute dans mes baskets et je pars manger un petit bout dans un restaurant pas loin de l'écran géant. Je vois que plein de gens ont fait comme moi.  Je voulais être au première loge pour choisir ma place. J'ai vraiment trop hâte, je n'arrive plus à tenir en place. J'espère que mon ami a vu mon message avant qu'il ne parte se préparer. Je stressais comme une folle pour lui et je regrettais de ne pas être venu avec lui  au Maracana, le laisser tout seul alors que certains de ses coéquipiers avait de la famille ou leur WAG. Mais avec mes cours de danses, Eliott, Nicolaà, on ne pouvait pas partir. Je fis ensuite la queue, j'étais dans une bonne position, je savais que tout le monde allait se précipiter pour être devant et se péter les yeux, ce n'était pas ma tactique. Dans la file, je voyais déjà des vendeurs d'écharpes, de chapeau de l'oncle sam. On entend de la musique dans la file et quand ils ouvrent les portes avec les places, tout le monde se précipite pour prendre les places de devant, ce que je trouve, assez débile. Moi, je me mets sur la file de droite, au milieu, je n'aurais pas un torticolis au moins. Je m'assois ensuite et j'attends sagement que le match commence, le stade se remplit petit à petit. Je sens une certaine pression qui monte alors que ce n'est même pas moi qui joue. Toute une nation est derrière eux, je trouve ça beau. Il reste encore deux ou trois places à côté de moi. Je regarde des petits gamins qui sont devant l'écran, qui sont maquillés et on voit leur yeux qui brillent, je trouve ça vraiment mignon.
Lorsque l'écran s'allume mon cœur s'arrête mais il redémarre rapidement car c'est la pub, on sent une certaine tension devant l'écran, on veut tous que ça commence. Ensuite, on voit les premières images du Maracana et on entend des cris, je suis la première à en pousser. On entend la voix des commentateurs sportifs qui nous souhaitent la bienvenue. Puis les joueurs Américains apparaissent sur le terrain et pour moi, c'est l'hystérie, j'applaudis, j'y mets tout mon cœur. « Allez Stanford ! » criais-je comme s'il pouvait m'entendre lorsque je le vois pour la première fois sur l'écran. On voit ensuite l'équipe portugaise. Notre hymne nationale commence et tout le monde chante en cœur, moi la première, puis on a le droit à l'hymne portugais qu'on écoute respectueusement. Commence alors l'engagement, une ambiance de malade commence à s'installer ici, on est fière d'eux, bien sûr. On ne veut pas qu'ils perdent la balle, je crois que je n'ai jamais suivi autant un match de ma vie, mais j'avoue que je pourrais perdre haleine tellement que je suis excitée. Les Américains ont le ballon pour l'instant, mais ils se font reprendre la balle par les portugais, mon cœur bat de plus en plus vite, j'ai envie de crier pour qu'il la reprenne comme la trois quart des gens ici.
©flawless

_________________


    Sans toi je sais plus où je me dirige. Mon corps se divise. Mon coeur me néglige. Reste avec moi, sans toi tout ne vas pas. Sans toi, je ne tiendrais plus le coup, sans toi, je ne vaux rien du tout. Avec toi, je suis la plus heureuse et la plus comblée. La plus comblée il n'y a que toi qui me fait trembler. Avec toi le temps s'arrête. Avec toi j'suis sur une autre planète. Avec toi je suis prêt à affronter le pire. Nos erreurs ne comptent pas. Ce sera nous, nous contre le monde.

      ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mar 15 Juil - 12:25



EN DIRECT DU MARACANA STADIUM
SCORE: US 0 - 0 POR

La pression monte. Chaque seconde de chaque minute de chaque heure de chaque jour. Plus on se rapproche d’un match, plus on sent qu’il faut assurer. Etre des milliers de kilomètres de chez soi c’est bien, gagner et faire hurler de joie toute une nation c’est mieux. J’avais la chance de participer à la coupe du monde. Certes, j’avais travaillé dur pour réussir les sélections, bien que ces derniers temps je n’étais pas au top de ma forme.  Néanmoins, j’étais à Rio, loin de tous les problèmes possibles et imaginables que j’ai pu avoir : il n’y avait que le foot.  On était dans le bus que nous conduisait au Maracana Stadium lorsque je reçus un message de Clelia avec une photo d’elle toute maquillée aux couleurs des USA. Une folle cette fille, mais s’était mignon de penser. Je lui renvoyais un texto en la remerciant et lui promis que si j’arrivais à marquer un but, il ne serait que pour elle. Quelques minutes plus tard, on arrive au stade. On va dans les vestiaires et on commence à se changer. Personne ne parle : que ce soit les joueurs ou le coach, il n’y a pas un bruit. Une fois tous en tenue, on revoit une dernière fois notre technique de jeu : ne pas se la jouer perso, faire le plus de passe possible et surtout garder le ballon et marquer des buts. Ça paraît simple dis comme ça, mais en réalité, ça l’était moins. On se prépare à entrer dans le stade : les commentaires sont faits en portugais puisqu’on est à Rio. Ils nous font alors entrer sur le terrain. Les hymnes nationales sont lancées : celle des Etats-Unis en premier, puis celle du Portugal. Une fois finis, on se plaçait chacun à notre poste et le coup d’envois fut lancé. C’est notre qui a le ballon avant qu’on se le fasse reprendre par les portugais. Une minute à peine plus tard, un joueur de l’équipe l’a reprise et m’a fait une passe. Après avoir fait une feinte dont j’avais le secret, je renvois le ballon à l’un de mes co-équipiers. On avance doucement du côté portugais mais le ballon repart avec un joueur de l’équipe adversaire. Il tente de faire une passe mais j’arrive à l’intercepter et à la renvoyé assez loin pour qu’un de mes co-équipiers puissent avancer tranquillement en direction des buts.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 1137
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : En couple avec mon lit
Age de ton personnage: 23 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mer 16 Juil - 2:25


Everybody ₰ Guys, you have to win for your nation ! GO USA !





Ce soir, c'était sortie foot avec les copains de la fac. On avait décidé d'aller regarder le match sur un écran géant. A défaut de voir les match de la France, je regarde ceux des Etats-Unis. Après tout, mon père se bat pour que j'obtienne la double nationalité car je suis son sang même si mon cœur est français. Heureusement ce n'est pas un match france-USA parce que j'aurais refusé directement parce que j'aurais été seule contre tous. Je serais resté chez moi, avec mes couleurs, avec mon hymne, avec mes potes parisiens sur skype. Ce soir les USA affrontent les Portos, je n'ai rien contre eux donc, bon, que le meilleur gagne. Bref, je me prépare, short, t-shirt, petit talon, je me mets bien en même temps, je me maquille aussi puisque je ne supporte pas de ne pas sortir maquillée. Je mets un foulard des USA, je prends un drapeau que je mets sur mes épaules, mon sac et je décide de partir. Je ne prends pas ma voiture, cela allait être trop galère pour se garer sérieusement. Je décide d'y aller avec les transports en commun. J'allume mon I-Pod et je mets mes écouteurs. Je démarre mon chemin avec du raggaeton, ce qui me met de bonne humeur, cela me rappelle tous mes délires de Paris, j'essaie de marcher en rythme en plus. Je me mords les lèvres pour ne pas chanter les paroles en Espagnol. J'arrive à la station de métro près de chez moi et je prends la bonne sortie pour me rendre à Times Square. Je passe la sécurité, puis je me rends dans la station, devant les rails. Il est dans trois minutes. Je regarde en face, je ne bouge pas mon regard, j'entends des voix derrière moi, mais je n'y fait pas attention. Je tiens fort mon drapeau, je n'ai pas envie de me le faire voler. Je m'en sers comme un gilet pour le moment et puis ça prouve que je serais fidèle au poste. La chanson change et je passe à Indila avec son SOS. Une chanson qui me rend très nostalgique mais que j'adore écouter. Je ferme les yeux et je me laisse bercer par la musique. Cela décrit mon état d'esprit. J'ai l'impression de ne pas remonter la pente, mes mois pourries s'accumulent de plus en plus. Je bouge au rythme de la musique, je m'évade, je suis ailleurs, à des milliers de kilomètres de là. Je rêvasse à un avenir meilleur, un avenir où je reprendrais pieds. Je souris, je ne montre pas que j'ai mal. Je ne montre plus mes faiblesses, je joue les fortes alors que je suis bien bas. Personne n'entend ma détresse, tout change radicalement, j'ai peur. J'ai peur de perdre mes proches, de perdre mon identité, de perdre tous mes repères. Thybalt qui se marie, Zachary qui n'est plus là, Arizona qui ne va pas bien, Jayden qui va être papa, Nicholas et Lullaby qui jouent les fantômes, me rendre compte que la distance a vraiment tout changé entre mes potes Parisiens et moi ce n'est plus comme avant. Rien ne le sera en même temps, j'ai l'impression que la situation m'échappe et que je ne contrôle plus rien. Je dois me relever et avancer, c'est ce que je me repète tous les jours, je suis une battante, mais malheureusement comme à chaque fois, c'est plus facile à dire qu'à faire. Je sais que la route reste longue et encore semé d'embuche, mais je vais mieux, même si ce n'est pas la grande folie. J'arrive à faire semblant et je commence à me persuader de ce faux bonheur que j'envoie aux gens. Je reste Ceelyana et mon côté fofolle et pétillante, ça permet de me garder en vie, de ne pas me perdre encore plus, parce que ce n'est pas aujourd'hui que je vais changer. Je fus couper par mes pensées par quelqu'un qui me poussait « Bouge toi la naine, j'ai envie de rentrer chez moi, alors tu es gentille mais tu dégages de la porte ! » Entendis-je ensuite, dur retour à la réalité, je suis en tort, mais ça ne m'a pas empêché de toiser la grognasse qui a dit ça. « Tu ferais mieux de revoir tes cours de politesse, car c'est clair que ce n'est pas comme ça que tu feras plier le monde, morue ! »  En guise de réponse, j'eus le droit à un bras d'honneur, charmant, je ne pris même pas la peine de répondre, je soupirais simplement. Je croise les bras et je m'engouffre dans le métro avant que la porte ne se renferme. Je me tiens et je me fais un passage tout au fond. Le métro est bondé ce soir, je ne sais pas si ça change de l'habitude. Ca fait du bien de revenir à des trucs simples. J'aurais pu prendre un taxi, mais franchement, avec les bouchons et tout, ça ne valait pas le coup. Les stations défilent et vient mon tour de descendre. Je descends comme pas mal de gens. Je remonte les marches de la station quatre à quatre et je rejoins alors mes potes de la fac qui sont tous là, couleurs sur les joues, chapeau, t-shirt de joueur, basket USA, franchement, ils sont beaux. On est six, trois gars et trois filles. Il y en a qui sort une bouteille de vodka, l'autre de la tequila maison. On fête un peu la victoire des USA avant l'heure. Je choisis la Tequila et je ferme les yeux lorsque je sens le liquide qui se déverse dans ma gorge. Elle est forte, bref, chacun boit un coup puis on range les bouteilles avant de faire la queue. On allait pas se mettre une mine. Pas en public, pas comme ça. On attends pas mal de temps puis on rentre alors dans le truc et on se met plutôt au fond, je me retrouve en bout de file, deux places sont encore disponibles à côté de moi et une derrière moi il me semble. On se pose et on commande tous une bière au vendeur qui passe à côté de nous ainsi que des bonbons, bah oui, on allait avoir faim. Une demi-heure après, le match commence, on voit les joueurs et j'entends alors la voix de ma belle sœur et je lève alors les yeux au ciel. Comme par hasard. Elle est là pour soutenir son pote. Je remarque également qu'Haley, la demi-soeur de ma meilleure amie est également là, ce qui m'étonne un peu.  « Souris un peu Ceecee ! » me souffle mon pote. Je lui fais un grand sourire ironique en lui disant « Ca y est tu as kiffé voir mes belles dents, concentre toi pour que ton équipe gagne ! » Je le taquinais et il me poussa pour me taquiner, je lui rendis et cela fit une sorte de vague dans notre rang et les quatre autres hurlaient, ce qui nous amuse. Je vois tout le monde chanter l'hymne, je reste silencieuse, ne la connaissant pas et ensuite le match commence. Je vois la tension, j'entends les gens crier lorsque les Américains perdent le ballon et ça m'amuse, ils tremblent tous ensemble, mes amis les premiers. Je rentre rapidement dans le match et une voix dans ma tête crie sur les joueurs pour qu'ils réagissent. Je commence à trembler avec eux. Mon dieu, ce jeu me rendra toujours dingue.
©flawless

_________________
You make it look like it’s magic cause I see nobody, nobody but you. I’m never confused. On that lonely night. You said it wouldn’t be love. But we felt the rush. It made us believe it there was only us. Convinced we were broken inside, inside▵
 You’re always worth it▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMIN ⊰ Hold on we're going home


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 431
✤ A N-Y depuis : 25/08/2012
✤ Localisation : Soit dans ma voiture, soit à l'hôpital
My life
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mer 16 Juil - 12:03


Everybody ₰ We are one !





Jour de repos pour moi et ce soir jour de match. Je suis partie à l’hôpital pour un scanner de contrôle imposé par mon père. Mon accident nous a à nouveau rapproché. Il a pris conscience qu'il pouvait perdre sa fille en un rien de temps. Vu que j'étais tombé dans le coma et tout le tralala, il voulait savoir que j'allais bien et c'était le cas. Avec Matteo, on est de véritables miraculés. A cette vitesse, j'aurais du mourir, écrasée dans la voiture. On me retire même mon plâtre, mais je dois garder mon bras dans l'écharpe pendant encore quelques semaines. On me prescrit même une attelle au cas où. Mais pour moi, ça va aller, je suis une grande fille. Je pars ensuite du Medical Center et je retrouve mon père à Times Square, pour qu'on aille manger un bout tranquillement, tous les deux. On choisit un petit resto chic, derrière la grande avenue. On voulait manger au calme, on prenait le temps de s'apprivoiser à nouveau. Une fois sorti de l'hôpital, on a eu une bonne explication, une explication douloureuse mais qui permet de repartir de zéro, sur de nouvelles bases. J'avais eu le droit à une bonne morale d'ailleurs à propos de ma course, mais bon, ce qui est fait est fait, j'ai envie de dire. Là, on faisait un pronostic sur le match. Je voulais que ce soit ma patrie qui gagne forcément, tout comme lui. Il souriait, il était heureux, c'est la première fois qu'on passe un bon moment sans se crier dessus. C'est reposant et puis, je réserve mes cris pour ce soir.  Manger avec une main n'est pas trop pratique, mais j'y arrive. On regarde ensuite l'heure et on décide de partir, il règle la note, on prend nos vestes et nous partons en direction l'écran géant. Sur la route, j'envoie un message à Aaron, un message de soutien, assez court, mais j'ai une pensée pour lui. Je lui dis que des centaines de personnes seront avec moi, devant l'écran géant pour le regarder jouer. Je ne sais pas s'il verra mon message tout de suite mais tant pis. Mon père avait voulu qu'on parte à Rio pour assister à ses matchs en direct, mais je n'ai pas voulu. J'ai préféré rester ici. Lorsqu'on rentre, il ne reste pas beaucoup de places, on est obligé de se séparer. Mon père va devant, tandis que moi, je vais au dernier rang espérant qu'on ne m'ait pas trop vu. Je repère des co-équipiers d'Aaron qui me sourient, je fais de même puis je regarde l'écran géant. Les autres personnes me fixent un peu, légèrement surpris de ma venue. Quoi ? Moi aussi j'aime le foot. Je ne pratique pas, mais j'adore regarder. J'ignore le regard et je fixe l'écran, tout en espérant que cela commence bientôt. Je croise les jambes et je regarde autour de moi et l'écran s'allume. Un vendeur vient vers moi, je lui prends une bière que je pose par terre. C'est des pubs mais c'est mieux que rien. Ensuite, après de longues minutes, le match commence. Je souris et applaudis quand je vois mon équipe qui rentre sur le terrain, normal. J'entends les gens qui crient des noms de joueurs et je souris. Tout le monde se rassoit et le match commence enfin. Tous les yeux sont rivés sur l'écran, les miens aussi. Notre équipe fait l'engagement et tout le monde les encourage, sauf que malheur, les Portugais le reprennent. On entend la voix exité des commentateurs, qui disent Stanford, Dempsey, Nani, Almeida. Mon dieu, j'en ai des palpitations quand c'est les Portugais qui reprennent le ballon. On commence à chanter, à crier, à soupirer, franchement, j'adore cette esprit. On tremble tous ensemble quand on voit que les Portugais se rapproche, mais pour l'instant, les Américains s'en sortent bien puisqu'ils arrivent toujours à repousser le ballon.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mar 22 Juil - 0:15


RP commun


L'oncle Sam à l'honneur.

Ma journée commençait plutôt calmement, il faut dire que j'ai un rythme de vie plutôt cool pour le moment. Je vais commencer à me trouver du travail, je me dit ça tout les jours. Mais c'est vrai, il faut vraiment que je m'y mette, je vais finir par ne plus avoir d'argent de côté. Enfin bon, il est midi quand je me lève enfin, j'allume la musique dans mon appart' et commence à danser en préparant mon petit déjeuner. Je ne sais pas encore ce que je vais faire aujourd'hui. Je dois passer mon temps rapidement, ce soir ils passent le match en grand écran et je compte bien aller supporter ma nouvelle équipe, même si je ne les connais pas encore tous par cœur. Je décide de prendre mon téléphone et de chercher si l'un de mes amis veut sortir faire un bowling ou je ne sais quelle activité qui pourrait m'occuper, en vain. Je finis donc mon petit dej' de mi-journée, et vais faire les boutiques histoire d'être prêt pour ce soir. Avec cette chaleur, ça ne devrait pas être très compliqué à me trouver quelque chose à mettre.

J'entre dans une boutique et me dirige directement vers le rayon homme, où une vendeuse me saute presque dessus. Je déteste quand les vendeurs font ça, j'ai envie de les envoyer sur les roses à chaque fois. Mais je prends sur moi cette ois, la vendeuse est plutôt jolie. Je lui souris, et lui explique exactement ce que je recherche. Elle me trouve tout de suite quelque chose qui peut correspondre à mes attentes. Je n'en attendais pas moins d'elle. Je paye mes achats et rentre chez moi. Deux heures ont passées, mais au final ma journée n'a pas beaucoup avancer. Je prends donc ma console de jeux, et geek une bonne partie de l'après midi.

« Bon, mec, maintenant il est temps que tu commence à te préparer.. »

Je réprimande ma conscience qui me perturbe en pleine action de football, histoire de me mettre dans l'ambiance, mais finit par abandonnée parce que je sais qu'elle à raison. Je pose ma manette et me dirige vers la salle de bain où j'enfile mon nouveau débardeur noir collant au corps, et un short long gris à carreaux noirs. J’apprête mes cheveux avec du gel et un peu de laque, je me met du parfum et je suis fin prêt pour sortir. Enfin presque. J'attrape des crayons à maquillage achetés exprès pour l'occasion et me dessine tant bien que mal des drapeaux sur le visage. Voilà, maintenant je suis au top.

Je me dirige vers la place où est installé le grand écran vers 18h, je ne veux pas me retrouver à des kilomètres derrière le monde. Manque de bol, en arrivant la place est déjà bondée. J'essaie de repérer du monde, mais je ne connais que très peu de gens ici depuis mon arrivée. Je prend place sur un siège près des barrières, et me rend compte que je n'ai rien acheter à boire. Je soupire, je n'ai pas envie de perdre ma place.. un coup d’œil autour de moi et j'aperçoit un homme avec une casquette aux couleurs de l'oncle Sam. C'est juste parfait !! Je l'interpelle et lui achète un coca et une bière. une boisson pour chaque mi-temps. Je le remercie et commence à boire mon coca, le bras posé sur une des barrière, quand je commence à entendre les premiers cris des supporters. Bon sang, ce que ça m'avait manquer l'adrénaline des supporters le soir d'un match ! Je sang déjà le sang pulser dans mes veines. Le sport, c'est vraiment toute ma vie ! Je commence à hurler à l'unisson avec eux quand notre équipe récupère le ballon. C'est vraiment bon de ressentir ça à nouveau ![/color]


Dernière édition par Jake A. Armani le Sam 23 Aoû - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Ven 25 Juil - 15:25


Un écran géant avait été installé à Times Square pour le match des Etats-Unis contre le Portugal. Je n’étais pas fan de foot mais j’avais tout de même décidé d’y aller histoire de faire comme tous les américains. J’allais supporter les USA. J’étais allée m’acheter du maquillage et un drapeau. Après avoir opter pour un mini-short et un haut bustier, j’avais mis les couleurs des Etats-Unis sur mes joues. Mon drapeau sur les épaules, j’avais pris le taxi jusqu’à Times Square où j’avais rejoint deux potes de l’université. S’était deux garçons. Ils avaient insistés pour que je vienne avec eux, j’avais céder. A peine arrivée qu’il commençait déjà à me charrier. On s’approchait de l’entrée du stade. L’un de mes amis soupirait déjà d’attendre. Je pris les choses en main et commença à double tout le monde. Avec mes airs de petite princesse, rare était les gens qui osaient dire quelque chose. Mes amis se faufilèrent également et en moins de cinq minutes on se retrouvait à chercher une place. J’achetais du coca, car je détestais la bière, et un hot dog. On alla ensuite choisir notre place. Pas trop loin de l’écran géant mais pas trop près non plus. J’ouvris ma canette et but une gorgée. Je regardais autour de moi, il n’y avait personne que je connaissais. Les gradins se remplissaient de plus en plus. Des retardataires arrivèrent alors que le match commençait. Les Etats-Unis avaient la balle avant de se la faire reprendre par un joueur portugais. Certains insultaient les joueurs. A croire que si eux était sur le terrain, il serait mieux. Les USA finissent par reprendre le ballon et tout le monde hurle comme des malades. Je suis le mouvement en espérant que notre équipe marque son premier but dès les premières minutes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Ven 25 Juil - 20:03


go usa!


when i get older, i will be stronger, they'll call me freedom just like the wavin' flag. And then it goes back, and then it goes back, and then it goes, oh oh oh oh. ☇event

Ça, c'était une soirée comme Rufus les appréciait pleinement. Loin des regards hautains des gens de la « Haute », l'ancien musicien se sentait bien plus à son aise. L'idée seule de pouvoir passer une soirée assis sur une chaise, une bière à la main, à pouvoir supporter son équipe pour un match important lui tirait un radieux sourire qui ne pouvait passer inaperçu. Il était fier, le gaillard, alors qu'il se rendait d'un bon pas jusqu'au point de rendez-vous pour rejoindre l'écran géant à l'heure précise. Mais plus il avançait, plus il lui semblait rencontrer du monde. Il avait d'abord pensé les ignorer – après tout, New York était très souvent surpeuplée – mais c'était avant qu'il ne pose ses deux yeux chocolat sur les t-shirt de football des uns ou les visages peinturlurés des autres. Alright. En passant devant la devanture d'un magasin, le patriarche Humphrey lança un coup d’œil à sa propre allure. A l'exception faite d'un mini-drapeau qui tournait s'il le secouait, il était venu sans artifice ou accoutrement extravagant. Vêtu comme il l'était tout le reste de l'année, sans aucun maquillage – de toute façon, il n'aurait pas été capable de se colorier le drapeau des Etats-Unis sur la joue, maladroit qu'il était avec tout ce qui touchait de près ou de loin à un pinceau – il jurait presque dans le décors. L'espace de quelques secondes, il eut l'air ennuyé. Bah ! Il ne pourrait être le seul à ne pas avoir misé tout son argent pour un match. Si ? Après quelques instants de réflexion, Rufus finit par hausser les épaules et rejoindre l'immense place. La stupeur prit possession de ses moyens. Les chaises étaient quasiment toutes remplies et les supporters présents commençaient déjà à perdre leurs voix. Une ambiance bonne enfant et bestiale à la fois qui plaisait au père de famille.
Celui-ci se dirigea vers un bar proche pour acheter une canette, déposa un billet et se mit en quête d'une place libre. Lentement et bien difficilement, il se faufilait entre les chaises déjà occupées, recevant bon nombre d'injures à chaque fois qu'il s'arrêtait pour trouver un chemin. Pour un peu, il regrettait de ne pas être venu accompagné. Malheureusement, ni Dan, ni Jenny n'étaient amateurs de sport et il avait préféré rayer Lily d'avance. Il voulait, certes, lui faire découvrir les joies des fêtes moins richissimes qu'elle avait pour habitude de côtoyer, mais il ne désirait pas non plus la faire fuir. Or les match de football, même s'il ne s'agissait pas d'un bon vieux match de football américain, étaient parfois virulents. Des cris provenant de derrière, ou était-ce devant, lui, le firent s'arrêter quelques secondes de plus. D'un bloc, il tourna la tête en direction de l'écran, juste à temps pour voir le ralenti de ce qui aurait put être le premier but américain. Se joignant à l'humeur générale, Rufus pesta quelques instants avant de se remettre en quête d'une chaise. C'est alors qu'il crut reconnaître une chevelure brune et une folie certaine, deux rangées plus loin. Rapidement, il parvint à la rejoindre et posa une main sur l'épaule de Ceelyana. « Hey, je ne pensais te voir ici, » dût-il crier pour réussir à se faire entendre de la jeune fille. Amie de Jenny, elle était aussi l'unique visage familier qu'il voyait pour l'instant et devait bien admettre que c'était un peu rassurant. « Tu me fais une place ? » demanda-t-il ensuite en désignant la chaise à côté de celle de la jeune fille. Un nouveau cri surgit des profondeurs des spectateurs et contraignit Rufus à faire volte-face, canette levée alors que les Portugais retrouvaient le ballon et s'approchaient dangereusement des buts.

© MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Sam 26 Juil - 14:49

T’as toujours aimé le sport. T’as toujours trouvé les joueurs plutôt beaux gosses dans leur genre. T’as prévu de prendre un billet d’avion et une entrée pour la finale si jamais les USA y accèdent. Pour se soir, t’as opté pour l’écran géant qui a été installé à Times Square. T’y vas avec deux ou trois potes que t’as connus à Constance Billard. Hors de question pour toi d’y aller seule de toute façon. Tu les rejoins devant chez toi et vous décidez d’y aller en limousine. Pour la discrétion on repassera. Vous arrivez relativement tôt devant l’écran pour avoir de meilleures places. Vous n’avez pas pris la peine de manger, il y aura certainement des vendeurs de hot-dog. Cependant, vous avez bien prévu la bouteille de Vodka, qui va égayer votre soirée. Surtout si les Etats-Unis gagnent. Vous vous installez pas trop loin mais pas trop près de l’écran non plus. T’as ton drapeau que tu sors. Tu ne t’es pas maquillée. C’est pas ton genre de ressemblent à un sapin de Noël, bien que ce soit la coupe du monde. Quelques minutes après votre arrivée le match commence. Chaque pays écoute son hymne. Tu trouves que l’hymne portugais est nul mais tu ne dis rien. On va penser que t’es une mauvaise joueuse après. Le match commence alors et c’est les USA qui ont le ballon, puis le Portugal, puis de nouveau les Etats-Unis. Ce matche tu le sens bien. Après tout, ils sont obligés de gagner. Tu fais part du fait que Cristiano Ronaldo est beau à l’une de tes amies tandis qu’un autre pote à toi te fait une réflexion : faut pas regarder les joueurs de l’équipe adverse. Tu lèves les yeux aux ciels : c’est qu’un match. T ouvres ta bouteille de Vodka et en propose à tous tes potes tandis que c’est les USA qui reprennent le ballon. Tout le monde hurle, tu fais de même. T’encourages ton équipe comme tous les supporters ici présent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Lun 28 Juil - 17:32




Cela faisait déjà quelques jours que mon cousin s'était envolé pour rejoindre le Brésil. Ce dernier avait été sélectionné pour rejoindre l'équipe nationale des Etats-Unis pour la coupe du monde de football 2014. C'était une fierté et un honneur pour lui de pouvoir jouer à ce sport qu'il aimait tant au côté des meilleurs du pays. J'étais contente pour lui même si très sincèrement, je n'étais pas très fan de ce sport.. J'avais conscience que c'était l'évènement mondial de l'année et pourtant, je me trouvais dans ma chambre, allongée sur mon lit, lisant un magasin de mode. J'avais mes lunettes de vue sur le nez, je feuilletais les quelques pages, repérant deux trois robes intéressantes avant que mon regard ne se dirige malencontreusement sur le réveil. Je soupirais fixant l'heure indiquée sur l'appareil. Je n'allais tout de même pas rater le premier match de mon cousin. Et puis même si nous nous connaissions pas encore bien, j'avais l'intention d'être en bon terme avec lui. Je voulais être proche de lui après tout, il était la seule famille qui me restait et il se trouvait que son truc à lui, c'était de courir après une balle pendant quatre-vingt-dix minutes alors j'allais devoir faire un petit effort. Je me levai, me dirigeai vers la salle de bain. J'étais seule à la maison, Clélia était déjà partie depuis bien longtemps. Je pris une douche rapide avant de sortir, de me sécher le corps et les cheveux. Je ne savais pas quoi mettre alors je décidais d'enfiler un haut avec le drapeau des Etats-Unis accompagné d'un short en jeans assez court. Je me maquillais rapidement, je mis de la mousse dans mes cheveux histoire d'avoir de belles bouclettes. J'enfilais mes boots puis pris mon sac et sortis de la chambre. Je regardais l'heure, je devais me dépêcher, j'allais louper le début du match tant pis.. Je pris un verre de jus d'orange que je bus assez rapidement avant de prendre une pomme et de sortir de la maison en quatrième vitesse. J'espérais qu'un taxi se montrait assez rapidement. L'écran géant était sur Times Square mais étant donné qu'il y avait des chances pour que toute la ville y soit, j'allais surement mettre plus de temps qu'habituellement pour arriver sur les lieux. Par chance, un taxi se montra, je le pris aussi tôt avant de lui donner la direction dans laquelle j'avais l'intention de me rendre. Trente minutes plus tard, j'arrivais. Le monde qu'il y avait, c'était dingue. Je m'avançais simplement avant de repérer des personnes que je connaissais. Je vis Lennon avec des amies à elle, je décidais d'aller la voir. Hey Lennon! Ça va?? Lui dis-je avant d'ajouter. J'ai rien loupé dis-moi, mon cousin joue bien pour l'instant?
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mar 29 Juil - 16:26



EN DIRECT DU MARACANA STADIUM
SCORE: US 0 - 1 POR


Le ballon était dans notre camp pour l’instant. Un joueur portugais nous reprit le ballon, en faisant une espèce feinte, qui avait un tantinet la classe. Un joueur de mon équipe essaya de récupérer le ballon mais il n’y arriva pas. De plus, il se prit un carton jaune, soi-disant à cause d’un comportement antisportif. Je levais les yeux au ciel : n’importe quoi ces arbitres. Le ballon fut remis en jeu et c’est de nouveau les portugais qui le récupérèrent. Quelques minutes plus tard, ils marquèrent un but. Tous les supporters portugais se mirent à hurler dans les tribunes. Je me reculais en courant, pour me dégager du joueur qui défendait sur moi. Ils ont marqué un but, ils n’allaient certainement pas en marqué un deuxième. Il y avait encore pas mal de minute avant la fin du match. De toute façon, la mi-temps n’était pas encore passée. Il fallait au moins qu’on égalise avant la mi-temps. Ce n’était pas complètement impossible. Il suffisait que je récupère le ballon et le tour était joué, non ? Le ballon fut lancé et c’est un joueur américain qui le récupéra. Il fit une passe à autre joueur, qui lui-même me fit une passe. Je courrais en direction des buts avant de faire une passe sur le côté à un autre joueur de l’équipe. On n’était pas loin des buts portugais. Le gardien était vraiment à l’affût du moindre ballon qui pourrait entrer dans ses buts. Je fis signe au joueur de me passer le ballon mais il fut intercepter pour un joueur de l’équipe adversaire. Lui, il n’allait vraiment pas s’en tirer comme ça. Je me remis à courir, dans sa direction pour lui reprendre le ballon, en essayant de ne pas me prendre un carton jaune, voir même un carton rouge. Ce n’était vraiment pas le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Mar 29 Juil - 16:34

T’es devant le match. T’as envie que les Etats-Unis gagnent. C’est hors de question de les voir perdre. Trois amies à toi t’ont accompagné. En fait, ce ne sont pas vraiment des amies : ce sont juste des filles qui traînent avec toi parce que t’es populaire et surtout, parce qu’elles ont compris qu’il vaut mieux t’avoir de leur côté. De toute façon, tu sais qu’après le lycée ta soi-disant amitié avec elles sera terminée. Elles ne vont rien d’apporter dans la vie. T’es devant l’écran géant, bien concentrée sur le match. A croire que c’est toi qui es en train de le jouer. C’est à ce moment-là que tu vois Nicolaà s’approcher de toi et te salué. Tu souris et fait en sorte que tes copines se décalent pour lui laisser une place. Nicolaà ce n’est pas pareil, tu sais que tu peux compter sur elle. Tu lui réponds :

« Ca va et toi ? J’pensais pas que t’allais venir… » Tu marques une brève pause et ajoute : « Ouais ça va, ‘fin t’as rien loupé : ils ont pas encore marqué. D’ailleurs, c’est quand que tu me présentes ton cher cousin ? Parce que franchement, il est trop beau. »

Au moins, t’es franche, tu dis les choses comme elles viennent. Puis, la plupart des filles de New-York le trouve beau ce mec. Tu ne fais simplement pas exception à la règle. Tu te reconcentre sur l’écran, au moment où le Portugal marque. Quoi ???? Non mais c’est une blague. Presque énervée, tu balances :

« Putain mais c’est quoi cette équipe-là, sérieux ? »

Tu sens que tout le monde est déçu. Après tout, il y a de quoi. Le ballon remis en jeu, ton équipe le garde quelques minutes avant de se le faire reprendre. Tu soupires, puis regarde Nicolaà et lui dit pour rigoler :

« En fait, non ton cousin est trop nul, même moi je jouerais mieux que ça… » Tu regardes de nouveau l’écran géant, attendant de voir ce que le cousin de Nicolaà va faire pour reprendre ce foutu ballon.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 1137
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : En couple avec mon lit
Age de ton personnage: 23 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Ven 1 Aoû - 12:50


Everybody ₰ Guys, you have to win for your nation ! GO USA !





La soirée devant l'écran géant me rappelle la folie qu'il y avait chez moi quand c'était jour de match. Ma mène n'aimait pas le foot, mais par contre j'ai un oncle français qui adore ça. Il organisait de grandes soirées avec ses frères réunissant toute la famille dans la banlieue parisienne, la télé était dehors et tout le monde hurlait. Je n'ai pas de souvenirs de la coupe de 98, quand les français ont gagné la coupe du monde mais il parait que c'était un bordel complet, les parents avaient fait 48h de fête non-stop et les voisins avaient appelés les flics. Tout ça pour dire que le foot, c'est comme une religion pour moi, dans ma famille on ne croit pas en grand-chose mais le foot a toujours été pris très au sérieux, comme le Tour de France ou le Tennis. J'ai été élevé dedans, avec mon oncle, mes grand-parents et que je connais bien les règles. J'ai même failli en faire une année quand j'ai eu cinq/six ans mais ma mère s'est opposée. Aujourd'hui, cette ambiance me manque un peu, c'est sans doute pourquoi je suis là. Je suis entourée de centaines d'inconnus qui partagent la même passion que moi. Ce n'est pas la même chose que les réunions foot que j'ai connu, mais c'est déjà et puis regarder un match sur un écran géant, cela ne se refuse pas. On regarde dans une seule et même direction. Il y a de l'adrénaline, des cris de joies qui se mélangent avec ceux de peur, d'angoisse. On perd ou on gagne tous ensemble, on fait la fête tous ensemble dans tous les cas. Je suis à fond tout simplement, je ne quitte pas l'écran des yeux, je suis le ballon de près. Tout le monde est littéralement déchaînée. Quand les Portugais sont trop près du ballon, je sens que mes doigts se crispent ainsi que mon visage et je fais un petit bruit. Mon rythme cardiaque s'emballe, à chaque fois que j'entends qu'un Portugais à la balle. Pour l'instant, nos Américains les repoussent. Une main se posa alors sur mon épaule et je fis un bon de trois mètres, je ne m'y attendais pas du tout, je me retournais et voit le père de Jenny, Rufus, un homme que j'apprécie énormément. Un homme qui devrait être un modèle pour mon père, il est toujours là pour ses enfants et puis Rufus est cool, il m'apprend sa recette de Pancakes, c'est bien une des seules recettes que j'arrive à faire désormais et toute seule. Je lui souris, il me dit qu'il ne pensait pas me voir ici. Ah bon ? En même temps, c'est assez normal. Je fais partie de la haute société de New-York. Normalement, les grands ne se mélangent pas avec le petit peuple, mais je n'étais pas du tout d'accord et Rufus non plus apparemment puisqu'on était là, tout les deux. « Moi non plus, je ne pensais pas vous voir ici, mais ça fait plaisir, comment allez-vous ? » criais-je pour qu'il entende, ce n'était pas facile avec tout ces gens, comme tout le monde parle en même temps, c'est difficile de se comprendre et de se faire entendre. Mes amis se retournaient vers moi, pour voir à qui je parlais puis ils replongèrent rapidement la tête dans le match comme si de rien était. Le père de ma meilleure amie me demande si je veux bien lui faire une place. Je n'ai aucune raison de m'y opposer, bien au contraire. « Bien sûr, asseyez-vous avec nous et prof.. » je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase que les Portugais avec reprit le ballon, tout le monde criait, moi la première. « Allez les Etats-Unis ! » criais-je tout en me levant. Il y eut un carton jaune pour nous et je soupirais, cet arbitre est vraiment bidon. Je suis énervée d'un coup, j'ai envie de me pointer au Brésil pour lui foutre une claque, vraiment. Mais bon, c'est bien connu dans le sport, l'arbitre a toujours raison... Je pestais quand même contre l'écran, contre l'arbitre. Le jeu reprend, les portugais ont le ballon. Ils se rapprochent dangereusement des buts et là, c'est le drame, les Portugais marquent un but et je m'assois rapidement tout en posant mes mains sur ma tête. Là, j'ai envie de pleurer, c'est dingue comme je passe rapidement d'un sentiment à l'autre. Je suis un peu une mauvaise perdante. Même si je soutiens principalement les bleus, je soutiens également les Etats-Unis vu que c'est mon deuxième pays. Tout le monde est choqué, cela s'est passé tellement vite que personne n'a rien vu. Les commentateurs sont confiants, ils parlent des performances de nos joueurs, mais quand même, ils ont encaissé un but. Engagement pour nous, je joins mes mains ensemble. Je regarde les Américains qui ont le ballon, je suis assez confiance, jusqu'à ce qu'il la perde à nouveau et moi je râle à nouveau. Me rendant compte que je parlais quand même très fort, je me retournais vers Rufus en disant « Dites le moi, si je crie trop fort, j'ai été élevé dans ce monde là, alors je ne me rends pas vraiment compte ! » Je regarde l'accélération de Stanford et je prie pour qu'il rattrape le ballon.
©flawless

_________________
You make it look like it’s magic cause I see nobody, nobody but you. I’m never confused. On that lonely night. You said it wouldn’t be love. But we felt the rush. It made us believe it there was only us. Convinced we were broken inside, inside▵
 You’re always worth it▵
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Sam 2 Aoû - 14:12


RP commun


L'oncle Sam à l'honneur.

Je sirotais mon coca tranquillement, entre les cris et les protestations des supporters autour de moi. Certains me faisais sourire, et d'autre étaient limite effrayants. Chacun réagis à sa façon quant a la façon de jouer des joueurs sur le terrain. Personnellement, je suis assez silencieux, même si je reste à fond dans le match. Les seules fois où je pousse vraiment la voix, c'est quand les portugais marquent. J'avoue que j'ai vraiment la haine contre les poilus, mais je me contente de me lever, lever ma main tenant ma bouteille et de hurler :

« Aller les mecs !! C'est qu'un but, c'est rien, ça se rattrape. »

Je sais très bien qu'ils ne m'entendent pas, mais c'est une façon pour moi de leur donner plus de force. Après tout, si on est tous réunis ici, c'est pour les encourager non ? Je me rassois sur ma chaise, bois mon coca et reste sur le qui-vive quand notre équipe reprend la balle. Certains supporter autour de moi supporte leur joueur préféré, peut-être de la famille ou un ami ? Personnellement je les connais pas autrement qu'à la télé, mais je devrais peut-être m'y mettre plus à fond. Le sport me manque.

Je regarde autour de moi pour voir si les gens m'ont vu dans mon excès d'encouragement, mais ne repère aucun regard familier. En même temps je ne vois pas beaucoup de monde de là où je suis. Et puis je ne connais pas beaucoup de monde. Par contre je dois avouer qu'il y à des gens que j'ai déjà croiser, à qui j'ai adresser un sourire plus tôt, où que j'ai repérer dans les boutiques ou dans la rue. Je me motive, je devrais peut-être aller voir quelqu'un, histoire de ne pas être seul ?


Dernière édition par Jake A. Armani le Sam 23 Aoû - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Jeu 21 Aoû - 13:21


go usa!


when i get older, i will be stronger, they'll call me freedom just like the wavin' flag. And then it goes back, and then it goes back, and then it goes, oh oh oh oh. ☇event

Une moitié de sourire et une moitié de grimace s'afficha sur le visage de Rufus lorsqu'il remarqua le sursaut remarquable de Ceelyana. De toute évidence, elle ne s'était pas attendu à ce que quelqu'un l'aborde physiquement. Il voulut s'excuser mais ses paroles furent couvertes par les cris des supporters et le père de famille préféra renoncer. Il plissa les yeux et fronça les sourcils pour entendre ce que la jeune fille lui répondait – geste des plus absurdes puisque cela ne lui permettrait pas de mieux entendre. Au mieux, cela lui donnait-il l'air d'un parfait idiot – et il eut un véritable sourire cette fois-ci. « Ça me fait plaisir aussi. Moi ça va, merci. Et toi, comment tu vas ? » Toujours obligé de s'esquinter les cordes vocales pour espérer se faire entendre, il eut, à son tour, un léger sursaut en voyant certains spectateurs se lever, les poings dressés. Pas encore tout à fait dans son élément, Rufus se retourna vers l'écran et s'aperçut que les Portugais avaient repris la balle. C'était même plus que cela en réalité ; ils s'approchaient des buts et les pauvres américains semblaient loin derrière. Difficile de suivre le rythme derrière ces européens aux pattes courtes. Ce fut à peine s'il eut le temps de dire quelque chose. La scène semblait être tournée au ralentit mais passée en accélérer. Le Brooklynois avait bien toutes les peines du monde pour suivre tout ce qui se déroulait. Entre sa pseudo conversation avec Ceelyana, le match qui défilait à la vitesse éclair et l'ensemble du public qui braillait, il se sentait vraiment perdu. Paradoxalement, c'était cette ambiance qu'il affectionnait tant. Cette petite sauvagerie, ces cris bestiaux, ces bras levés, ces larmes, ces insultes qui fusaient en tout sens. Et aussi ces bières à perte de vue. Il avait été élevé de cette façon-là, dans une ambiance familiale et naturelle et ne parvenait, décidément, pas à s'intégrer aux soirées mondaines de Lily.
Sans réellement s'en apercevoir, l'homme se laissa tomber sur la chaise, prenant ainsi place à son tour au milieu de cette foule enragée. Il avala une gorgée de sa boisson. Carton jaune pour les Etats-Unis et Rufus secoua la tête, dépité. Le match s'annonçait mal. Il ne fallut pas longtemps pour que l'équipe adverse marque le premier but. Emporté par son enthousiasme, ou son désespoir, mais surtout par la foule qui l'entourait, Rufus laissa un grognement lui échapper. « Allez les mecs, vous pouvez encore rattraper le coup ! ». Essayait-il de se convaincre, probablement. Mais tout le monde, autour de lui, semblait penser la même chose. Les USA avaient récupérer la balle et tentaient de remonter le terrain. Pas assez activement, au goût de l'ancien musicien. Les joueurs se faisaient des petites passes, remontant puis redescendant le terrain comme s'ils craignaient que leurs adversaires ne les attaque sauvagement. Gaaah ! Mais c'était quoi ces joueurs qui n'osaient pas aller de l'avant ?! Rufus entendit à peine Ceelyana s'adresser à lui et ce ne fut qu'à la fin de sa phrase qu'il tourna la tête. Parmi les cris des supporters, il était parvenu à distinguer quelques mots et, il l'espérait, comprendre le sens général de la phrase. « Tout le monde crie ici, tu n'es pas la seule, » sourit-il pour la rassurer avant de rajouter, « c'est vrai ? Tu es férue de football ? » Il avait reporté son attention sur le match mais avait légèrement penché la tête pour pouvoir entendre ce que la meilleure amie de sa fille pourrait lui répondre.

© MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun) Ven 19 Sep - 20:54




Le sport avait toujours été pour moi comme une allergie, une allergie que je m'empresse d'éviter au possible mais là, à ce moment précis, je me devais d'y participer, mais bien sûr en temps que simple spectatrice. Mon cher cousin jouait dans l'équipe des Etats-Unis, de ce fait, c'était comme une obligation de regarder ses prouesses à la télévision, de l'encourager et de le soutenir de mon mieux. J'aurais tellement aimé me rendre au Brésil avec lui, découvrir ce si beau pays, sa culture et sa population mais soit.. Je me trouvais à Times Square, il y avait un monde fou c'était juste dingue toutes ces personnes réunies dans un seul endroit pour une seule et unique chose, voir les Etats-Unies briller sur le sol brésilien. J'avais pu repérer mon amie Lennon qui était plutôt bien entourée.. Je me porte assez bien! Lui répondis-je avant de poursuivre. Tu m'étonnes, je ne suis tellement pas fan de tout ce qui pourrait me faire transpirer! Avant de rire simplement en regarde l'écran où je pouvais voir tous ces joueur s'agiter sur le terrain. Je regardais autour de moi histoire de voir si j'apercevais des visages familiers alors que mon amie m'annonçait qu'elle trouvait Aaron tout à fait à son goût. Je souris avant de voir mon professeur de sport plus loin. Mon cousin l'avait engagé histoire que je fasse un peu d'exercice malgré le fait que je n'aimais pas sentir la transpiration ni même faire le moindre effort. Hey Jake!! Par ici! M'écriais-je alors en lui faisant un sourire et un signe de la tête puis je me tournais, faisant face à Lennon. Haha! Je le sais que trop bien qu'Aaron plaît énormément aux jeunes femmes, ma chère!! Je te le présenterai peut-être plus tard, pour l'instant j'aimerais qu'il s'occupe de sa cousine adorée.. Et oui, j'étais protectrice, très très protectrice et puis de toute façon je la taquinais. Bien sûr que je lui présenterai enfin. Sa remarque d'après me fit rire par la suite, tant pis pour elle.. 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




information
My life

MessageSujet: Re: GO USA ! (rp commun)

Revenir en haut Aller en bas
 

GO USA ! (rp commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Événement commun] Infestation
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» [Artiste] Un objet hors du commun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Gossip Girl The Return 1.0 :: Evenements-