AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 Give me a coffee ♦ Williams family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Admin ⊰ Vodka ? Definitely cool !


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 503
✤ A N-Y depuis : 05/10/2012
✤ L'âge de ton personnage : 26
My life
My life
Statut civil : Mariée à la magnifique Clélia
Age de ton personnage: 26 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Give me a coffee ♦ Williams family Dim 3 Sep - 15:30


Le réveil sonnait. Je tapais avec violence sur la table de chevet tentant de l’éteindre ou au moins de le faire taire. « Clélia… Sérieux. » N’arrivant pas à mes fins, je cachais ma tête sous l’oreiller en râlant, jusqu’à manquer d’air. Le réveil s’était calmé. Je sortais de ma cachette et me penchais sur elle, faisant une tête de chien battu. « Pourquoi il sonne ce foutu réveil... » Je soupirais avant de m’asseoir sur le bord du lit, la tête enfarinée. Je me laissais retomber en arrière, l’écrasant au passage. Nous étions rentrés la veille de Paris et autant dire que le décalage horaire nous avait pris en traitre. J’avais passé la moitié de la nuit à râler de mon trop plein d’énergie et maintenant que je devais me lever… Pourtant il fallait se faire violence : reprendre rapidement un rythme pour faire disparaître le jet lag. Je baillais avec un manque de classe évident. « M’en fous je vais à la douche. » râlais-je avant de me diriger dans la salle de bain accolé à la chambre, avec une démarche sensiblement semblable à celle d’un zombie sur le point de mourir définitivement. Je manquais de peu la commode. Même fatigué, j’enlevais mon t-shirt et le balançais sur elle pour l’embêter un peu. Le réveil c’était son idée.

J’enfilais rapidement un jean et un t-shirt. J’avais besoin d’un café. Ou deux. Peut-être trois. J’entendais les portes claquer et du bruit à l’étage inférieure. La maison reprenait vie. J’étais content d’être de retour. Ils me manquaient. Je descendais dans la cuisine et y retrouvais une partie de la famille. « Salut les moches. Vous avez déjà une tête horrible. Ca ne m’avait pas manqué. » dans un grand sourire qui  affirmait pourtant le contraire. Je me dirigeais vers la cafetière. « Plus de café ? Et ben.. On est bien accueilli ! On nous oublie vite ! » J’appuyais sur le bouton et je prenais le muffin dans l’assiette de Ceelyana en guise de représailles plutôt que de le prendre dans la boite sur le comptoir. « Ca c’est pour moi ! Merci.» Je m’asseyais à la table en m’étendant et prenant le plus de place de possibles. Il fallait leur faire comprendre que j’étais bel et bien de retour. « Pour info, l’équipe de ménage reviens toute à l’heure. Vous aviez foutu quoi ? On avait l’impression qu’une bombe avait explosé ! Moi je m’attendais plutôt à un comité d’accueil pas à des sous-vêtements sur la rambarde. » Le chiant était bien de retour.

_________________
    Croire en l'amour  
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 1137
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : En couple avec mon lit
Age de ton personnage: 23 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Give me a coffee ♦ Williams family Lun 4 Sep - 11:58

Un matin pas comme les autres

ft. La famille Williams


« Le grand frère est de retour ! »
J’ouvre doucement la porte de Nathanaël, je regarde à gauche, puis à droite, puis je me faufile discrètement dans ma chambre. Hors de question qu’on nous voit ensemble dans la même chambre. Je crois bien que Thybalt nous tuerait tous les deux. Je regarde derrière moi. Ouf, personne ne l’a vu. On devait vraiment faire plus attention sachant que Thybalt et sa femme sont rentrés de Paris. Ils ont passé un an et demi à l’étranger, cela fait trop longtemps que j’ai vu mon frère. Il m’a beaucoup manqué. La séparation a été difficile, ce serait mentir de dire que je n’en ai pas voulu à ma belle-sœur d’avoir accepté une tournée de l’autre côté de l’Atlantique. Oui, pour moi, elle m’a pris mon frère, mais tout le monde est amoureux de Clelia dans cette famille, même April car c’est sa meilleure amie. Je retrouve mon chien, le petit Jack Russel qui a dormi sur mon lit. Il me fait la fête comme si j’étais partie pendant une semaine. Il sautille partout, il va réveiller la maison. Je le fais vite sortir de la chambre avant qu’il réveille tout le monde. Je descends rapidement les escaliers puis je vais dans la salle pour lui ouvrir la porte qui donne sur le jardin. Je vais ensuite dans la cuisine me faire un bon café. C’est la chose la plus importante, je ne parle pas avant d’avoir avalé au minimum une tasse de café. Je prends une assiette, un muffin puis je m’assois à côté de la cafetière, sur le plan de travail. Des fois, je me demande pourquoi on a des chaises car on est très rarement réuni autour de la table. Je bois une gorgée de mon café puis j’entends mon petit amour aboyer pour avoir un bout de muffin. Je lui balance tout en croquant dedans. Tout le monde commence à se ramener et je lance à peine un salut dans un espèce de grognement. Flemme de parler tant que je n’ai pas fini mon café. Thybalt fit ensuite son entrée, j’étais à la moitié de mon café. Il nous lançait une pique, je grogne doucement et fit un effort surhumain pour répondre « Ta sale tronche ne nous avait pas manqué non plus je te rassure ! » Je lui tirais ensuite la langue et finit le café d’une traite. Thybalt saisi ensuite mon muffin. « Hey ! T’as qu’à t’en prendre un ! » Je croise ensuite les bras sur ma poitrine et dit tout en faisant semblant de bouder. « Etouffe-toi bien avec, de toute façon j’ai craché dedans. » Il ne peut pas repartir à Paris sérieusement ? On était bien qu’à trois, Nath, Prilou et moi. On ne se prenait pas la tête comme ça. Il nous parlait ensuite de l’état de la maison. Je chope un autre Muffin tout en regardant les autres. « Le premier qui tente de me le prendre finit dans la casserole pour le dîner. » Je croque un bout puis répond à Thybalt. « Oh ça va, on aurait pu faire pire, c’est des fringues, ça se ramasse. Puis t’as déjà fait pire que nous donc bon.. Ca fait chier car ta femme est là, c’est tout. La parfaite Clelia.. » J’en ai tellement entendu des louanges que j’ai du mal à croire qu’on puisse être aussi gentille et parfaite.

code by ORICYA.


_________________
You make it look like it’s magic cause I see nobody, nobody but you. I’m never confused. On that lonely night. You said it wouldn’t be love. But we felt the rush. It made us believe it there was only us. Convinced we were broken inside, inside▵
 You’re always worth it▵
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 318
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : célibataire
Age de ton personnage: vingt-quatre ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Give me a coffee ♦ Williams family Lun 4 Sep - 16:17



give me a coffee




Un bruit de porte me tira des bras de Morphée, qui pouvait bien avoir envie de se balader à cette heure là? Je râlais, la tête enfoui dans mon oreiller avant de me rendre compte qu'il n'était finalement pas si tôt. Je sentis mon petit chat sauter sur mon lit et il vint se blottir contre moi, je caressais la petite boule de poils grises qui me suivait partout. Son ronronnement était apaisant, je serais bien restée là encore quelques heures mais l'odeur du café chaud m'encouragea à m'extirper de ma couette. J'enfilais un vieux t-shirt de garçon par dessus mes sous-vêtements et descendais les escaliers en silence pour ne pas réveiller ceux qui dormirait encore. La maison s'était un peu rempli, Thybalt était revenu et avait amené avec lui sa femme et accessoirement ma meilleure amie. Que demander de mieux? La villa williams ressemblait maintenant plus à une auberge pour jeunes adultes qu'à une véritable villa mais j'étais persuadée que l'arrivée de Clélia nous rendrait légèrement plus.. ordonnés. Avec Ceelyana et Nathanaël le rangement n'était pas notre point fort, au plus grand dam de ma petite soeur un tantinet maniaque qui avait cependant perdu tout espoir de garder la villa en ordre. Dans la cuisine je retrouvais Ceelyana que j'embrassais avant de me servir une tasse de café et un muffin et de prendre place à côté de ma cousine sur le plan de travail -non je ne sais pas pourquoi dans cette famille on est incapable de s'asseoir autour d'une table comme tout le monde-. Je ne me risquais pas à entamer la conversation avec Ceelyana, pas avant qu'elle est fini son café, et me contentais d'actualisé tous les réseaux sociaux possibles, les yeux rivés sur mon téléphone avant d'être interrompue par l'arrivée massacrante de Thybalt. J'étais heureuse de le recroiser le matin dans notre cuisine, vraiment. Il m'avait manqué, j'habite avec lui depuis que je suis gamine, j'avais quoi quinze ans quand il a emménagé chez son père chez qui j'habitais déjà depuis quelque temps avec ma petite soeur. Le laisser partir pendant plus d'un an avait été particulièrement difficile, j'ai toujours été proche de lui, quand ça n'allait pas je débarquais dans sa chambre, quand j'avais quelque chose à fêter je débarquais aussi dans sa chambre et sautait dans son lit à six heures du matin juste pour partager ma joie avec lui. Alors si j'ai accepté qu'il parte aussi longtemps sans faire de scandale c'est certainement uniquement parce que sa femme était ma meilleure amie. Si non croyez moi que je l'aurais enchaîné à son lit et que j'aurais mis des barreaux à ses fenêtres, clairement. Je ne relevais pas sa pique, et me levais pour lui laisser un bisous sur la joue. Moh arrêtes de râler, je sais que tu nous aimes. puis reprenais ma place sur le plan de travail. Je laissais Ceelyana accueillir son frère avec tout l'amour dont elle était capable, visiblement son absence ne passait toujours pas pour ma cousine. Puis Thybalt se permis de nous faire une remarque sur la propreté des lieux. Non mais c'est une blague? J'ai beau l'aimer de tout mon coeur, Thybalt est certainement le plus bordélique de nous tous, on a déjà retrouvé la villa complètement saccagé après des soirées organisées par ses soins, d'accord c'était il y a longtemps et il y a prescription, mais quand même! Grave, tu vas pas nous faire croire que Clélia t'a transformé en fée du logis je ne te crois pas! Ou alors, tu ne lui a tout simplement pas dit que t'étais le plus bordélique d'entre nous? Ah et pour les boîtes de pizza je plaide non coupable, c'est  Nath! Non mais vous avez vu tout ce que ce gars est capable d'ingurgiter? Quelqu'un s'est assuré qu'il était humain au moins? plaisantais-je en finissant mon muffin. Puis si t'es pas content fallait pas partir! lançais-je dans un sourire exagéré.
made by pandora.




_________________
i just feel sort of empty these days + He smiles politely back at you, you stare politely right on through. Some sort of window to your right as he goes left and you stay right between the lines of fear and blame and you begin to wonder why you came.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 13
✤ A N-Y depuis : 28/08/2017
My life
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Give me a coffee ♦ Williams family Lun 4 Sep - 18:42


Nathanaël se retourna lentement dans son lit, cherchant à enfermer dans ses bras la jolie demoiselle qui était tout simplement en train de fuir sa chambre en catimini comme si le jeune homme ne pouvait pas se rendre compte de la disparition de Ceelyana alors qu'ils passaient de plus en plus de nuit ensemble dans sa chambre ou dans la sienne. Il réussit tant bien que mal à lui voler un baiser avant qu'elle ne claqua la porte de sa chambre et il s'effrondra à nouveau dans ses draps. Il ferma les yeux et poussa un long soupir. Il n'avait pas assez dormi la nuit dernière, pour le plus grand des plaisirs, il ne pouvait pas renier son contentement bien au contraire. Cependant, son réveil était un peu difficile et cette journée marquait un tournant qu'il ne pouvait éviter. Son meilleur ami rentrait enfin à la maison, il avait du mal à se rendre compte à quel point celui-ci avait bien pu lui manquer. Il avait été un des premiers à encourager Thybalt à rejoindre celle qui était devenue sa femme. Vivre loin d'elle devait sans doute être un lourd sacrifice, et les amoureux avaient besoin de se retrouver. Nath' savait parfaitement que cela n'avait pas été du goût de tout le monde mais il l'avait soutenu, c'est plus qu'un ami, c'était un frère pour lui qui n'en avait jamais eu. Cependant, les choses avaient quelque peu changé en son absence, et notamment le fait d'un rapprochement assez important entre Cee et Nath'. Autant dire que Thybalt ne devait surtout pas apprendre ce qu'il se passait entre lui et sa chère petite sœur, sinon il ne tenait réellement pas cher de sa peau.

Il finit par s'extraire finalement de son lit, enfilant un short, passant une main dans ses cheveux pour les défaire un peu plus que ce qu'il n'était déjà. Il entendait de loin du mouvement dans la maison, tous semblaient être réveillés et cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas entendu autant d'agitation ici et cela faisait réellement plaisir. Il vint à descendre les escaliers et il se dirigea vers la cuisine, son ventre se mit à grogner comme s'il avait compris sa pensée, il avait terriblement faim. Il entendit Thybalt constater l'état de la maison, et cela le fit sourire avant qu'il ne se mette tout simplement à rire à la réflexion de April. Il leva les mains, comme pour montrer qu'il n'avait pas d'arme et qu'il était parfaitement innocent dans cette histoire. « Je veux bien reconnaître avoir mangé quelques pizzas mais je crois que ces soirs-là j'en ai souvent offert pour tout le monde et vous êtes gourmandes aussi bien l'une que l'autre. » Il s'approcha de April, et lui sourit malicieusement. « Je suis humain, regarde j'ai un nombril, mais si cela t'intrigue autant, viens donc dans ma chambre je te montrerais en tête à tête que je suis parfaitement humain. » Il évita soigneusement le regard de Cee, il ne voulait surtout pas la blesser ou qu'elle puisse croire qu'il jouait à ce jeu avec sa cousine aussi mais Nathanaël était quelqu'un qui avait un humour, parfois un peu particulier, mais il ne pouvait réellement pas s'empêcher de taquiner dès qu'il en avait l'occasion. Il attrapa Thybalt par les épaules et vint lui ébouriffer les cheveux, avant de lui donner une bonne tape dans le dos. « Alors le titi parisien ! Tu nous as au moins ramené des cadeaux. » Il vint s'asseoir à côté de Cee et lui piqua le reste de son muffin malgré la menace de celle-ci. Il lui fit un clin d'oeil. « Vas y manger moi au dîner ».

_________________



©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




information
My life

MessageSujet: Re: Give me a coffee ♦ Williams family

Revenir en haut Aller en bas
 

Give me a coffee ♦ Williams family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Matthew "Matt" Williams
» Allie Léna Williams essaye d'être sociable.
» Taylor Jeanne Williams, plus qu'une peste!! [100% ]
» 07. It's Coffee Time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK CITY :: Manhattan :: Logements-