AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 Enjoy your Night x April

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ADMIN ⊰ I can't imagine... I Hope


Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 241
✤ A N-Y depuis : 06/08/2014
My life
My life
Statut civil : Célibataire
Age de ton personnage: 25 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Enjoy your Night x April Dim 3 Sep - 19:44

Je sentais mon estomac se serrer petit à petit. J’étais stressé. J’avais merdé avec April et je ne voulais pas refaire une erreur. Je voulais vraiment qu’elle passe une bonne soirée. J’avais besoin de me rattraper. Et je ne voulais pas me faire tuer par Ceelyana. Elle n’allait pas me louper si je merdais encore une fois. J’entendais des petits pas dans le couloir, jusqu’à ce qu’une petite tête apparaisse à la porte. « Papa. Marraine a dit qu’il fallait te demander si on voulait aller au cinéma ce soir ! Tu sais il y a… » Je me retournais et plissais les yeux. « je sais pas trop… te laisser te balader seul avec marraine… Bon ok mais il faut que tu me promettes quelque chose : tu lui tiens bien la main. Fais attention à ne pas la perdre ! Elle ne saura pas rentré à la maison. » Ethan se mit à rire alors que j’entendais quelqu’un se racler la gorge. Je faisais un grand sourire à ma chère sœur. « Rien que pour cette remarque de ton cher père, tu auras le droit à du soda et des pop corns. » je levais les yeux au ciel. Ethan était déjà reparti tout courant, comme si j’allais changer d’avis. Madi ouvrait mon armoire et me balançais une chemise. « Tu es vraiment nul pour t’habiller. Fais un effort. » Je levais les yeux au ciel et me changeais sans broncher. Elle était plus douée que moi pour sortir. « Essaye de pas le coucher trop tard. Ne le … » Elle me mettait la main devant la bouche, me faisant comprendre qu’elle savait gérer. Je lui faisais confiance.

Je me garais au point de rendez vous avec April. J’étais plus ou moins à l’heure grâce à Madi qui m’avait jeté dehors. Je lui avais envoyé un message pour la prévenir de mon arrivée imminente. Je n’avais pas réellement prévu de programme pour ce soir. J’aimais bien faire les choses au feeling, mais si pour le coup je le regrettais. C’était rassurant d’avoir un planning détaillé. J’avais simplement réservé grâce à mes connaissances dans un restaurant éphémère à Brooklyn à deux pas du quartier Little Paris. Une nouvelle tendance et pleinement dans mes moyens. Je finissais par l’apercevoir. « Hey ca va ? » Elle était toujours aussi jolie… Vraiment. Je retenais le compliment de peur de me faire envoyer sur les roses. J’allais toujours pouvoir le garder pour plus tard. « Bonne journée ? Pas trop longue ? » Nous retournions rapidement à la voiture direction Brooklyn. « On est attendu à « Ephémère ». Me regarde pas comme ça , je sais que mon accent français est nul. Ca fait trop longtemps. » Je souriais. « Je me suis dis que ca pourrait être sympa. C’est le fils d’un de mes patients. Ses gâteaux sont à tomber. »

_________________
Enjoy every single moment. The good, the bad, the beautiful, the ugly, the inspiring, the not-so-glamorous moments. You should never regret anything in life. if it's good : it's wonderful, if it's bad, it's experience. + (c) Petulia
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 318
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : célibataire
Age de ton personnage: vingt-quatre ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Enjoy your Night x April Dim 3 Sep - 21:39



enjoy your night




Les relations amoureuses n'avaient jamais été le fort d'April, en fait sa vie sentimentale ressemblait soit à un désert aride soit à un immense chaos. Alors la jeune femme a toujours eu beaucoup de mal à s'ouvrir aux hommes, surtout dans l'optique d'une relation sérieuse. Elle était plutôt du genre à accepter une partie de jambes en l'air sans lendemain que de se projeter avec un homme, cette peur angoissante de l'engagement lui venant de sa première et seule relation sérieuse. April était encore qu'une gamine quand elle était tombée amoureuse d'Ezra, un garçon de trois ans son aîné. Ce garçon représentait tout pour elle au moment ou sa famille se déchirait, et encore plus au décès prématuré de son père. Mais un jour Ezra est parti avec cette drôle d'idée de vouloir servir son pays. Quand il fut envoyer pour la première fois sur le terrain, au coeur de la guerre, le coeur d'April se fissura, mais elle accepta l'angoisse tant qu'il lui promettait de revenir. Il est revenu, amoché, écorché vif, mais il est revenu deux ans plus tard. La belle April avait retrouvé l'amour de sa vie. Pendant un an il resta à New-York, voyant sa petite-amie devenir une femme, belle et intelligente, mais quelque part le front lui manquait, évidement les horreurs qu'il avait vu là bas le rongeaient mais il avait besoin de se rendre utile. Ne pouvant expliquer ça à sa douce April, il se contenta de faire ses valises et de disparaître. Sans un mot. Sans une lettre. Sans une explication. April n'eu plus jamais de nouvelle, son coeur était brisé, en miettes. Puis un jour, un coup de téléphone, il était mort au combat. Son meilleur ami, l'amour de sa vie, son âme soeur. Elle était invité aux funérailles militaires. Aux funérailles de l'homme qu'elle avait tant aimé. Depuis ce jour, elle s'est juré de ne plus jamais s'attacher, de ne plus aimer, parce qu'elle avait trop souffert certainement. Une promesse un peu naïve d'une jeune femme de vingt-et-un ans désabusée. Elle ouvrait volontiers ses cuisses mais son coeur restait inaccessible. Puis il y a eu Louys, au début c'était juste une lubie de Ceelyana, mais April se laissa prendre au jeu bien plus qu'elle ne l'aurait voulu. Et si c'était le moment? Et si finalement elle arrivait à passer à autre chose, à construire quelque chose de nouveau? La jolie brune s'était laissé emporté par l'idée que peut-être, peut-être c'était le moment de recommencer. Elle lui avait même proposer de l'accompagner au mariage de son cousin et sa meilleure amie, il avait pour l'occasion rencontré une grande partie de la famille d'April. Puis, quelques semaines plus tard, il avait disparu. Ça recommençait. Elle avait fait l'erreur d'y croire, et ça s'était reproduit. Elle n'était peut-être pas faite pour les relations, les vraies histoires d'amour comme celle de Thybalt et Clélia. Elle s'y était résigné, même si parfois elle accepté de dîner avec un homme, elle ne s'attachait pas. C'était bien trop risqué.
Puis il est réapparu. Hier. Comme une fleur. Un sms, de timides excuses, et voilà qu'April acceptait déjà de le revoir. Elle était en colère, contre lui, contre elle, contre tout ça. Ceelyana l'avait convaincu d'accepter, mais elle était persuadée au fond d'elle que c'était une erreur, elle avait envie de l'insulter, de le frapper, mais elle avait accepté. Parce qu'il y avait toujours, au fond d'elle, cette étincelle qu'il avait allumé la première fois qu'elle avait croisé son regard. Sa journée au cabinet lui parut durer une éternité, elle était excité et à la fois inquiète de retrouver Louys et elle n'avait pas réussi à se sortir cette histoire de la tête, même en planchant sur ses dossiers. Alors elle vécu la fin de sa journée de travail comme une véritable libération, il fallait que cette soirée se passe, bien ou mal, mais qu'elle se passe pour que son esprit soit de nouveau apte à se concentrer sur quelque chose d'autre que Louys. Tu vas quand même pas aller dîner comme ça? Ceelyana s'était presque égosillé en voyant sa cousine, toujours en jupe crayon grise et chemisier écru. C'est certain que sa tenue de travail était bien trop formelle pour un rendez-vous, mais Ceelyana lui était tombé dessus alors qu'elle venait de franchir la porte de la villa. A croire qu'elle l'avait attendu toute la journée pour s'assurer qu'elle ne soit pas en retard. Dépêche-toi tu n'as plus qu'une heure pour être prête! April leva les yeux aux ciel et monta dans sa chambre, suivie de Ceelyana qui avait évidement déjà imaginer la tenue parfaite pour l'occasion. Bon sang trouvez lui un petit-copain pour qu'elle ne passe pas son ennuie en essayant de m'en trouver un. Mais dans le fond, April était amusée de l'enthousiasme de sa cousine, et puis ça l'empêchait de trop penser au fait que d'ici une poignée de minutes Louys serait là, devant elle. Sur les conseils avisés de sa cousine, April s'enferma dans la salle de bain munie d'une petite robe noire. La douche ne suffit pas à la détendre, chacun de ses muscles était tendu et son cerveau ne cessait d'imaginer toutes sortes de conversations, de la plus probable à la plus saugrenue. Comment devait-elle réagir face à quelqu'un qui n'a pas donné signe de vie depuis presque deux ans? Son estomac était noué, ce n'était pourtant rien qu'un rendez-vous. C'est au volant de sa voiture que l'anxiété monta d'un cran, Ceelyana lui avait fait promettre de ne pas le gifler mais l'idée lui semblait de plus en plus tentante. Une gifle, c'est simple, c'est direct, et au moins il comprendrait tout de suite à quel point elle était énervé. Mais ça risquait de rendre l'atmosphère légèrement tendue. Elle prit une profonde inspiration avant de sortir de la voiture et marcha jusqu'au point de rendez-vous. Mais qu'est-ce qui m'a pris d'accepter. J'aurai dû l'insulter, et l'insulter encore, et lui dire que je ne voulais plus jamais le voir. En réalité, elle en aurait été incapable. Elle crevait d'envie de le revoir et se détestait pour cette faiblesse. Et elle était stressée. Horriblement stressée. Et l'attente était insupportable. La gifle. C'était peut-être une bonne idée. Non, non, on ne gifle pas les gens pour soixante-cinq secondes de retard. Elle avait tellement peur d'avoir fait une erreur. S'il n'avait pas donné de nouvelles pendant si longtemps c'est bien qu'il n'en avait rien à faire non? Elle ne pouvait pas s'empêcher de se poser des milliers de questions. Hey ca va ? Un frisson l'électrisa et elle se retourna vers Louys. Puis soudain, il n'était plus question de gifle. Ni même de lui hurler dessus ou de l'insulter. Un sourire timide illumina son visage de porcelaine, et ses yeux bleus se posèrent sur le visage du jeune homme. Elle était contente, d'être là, avec lui. De lui laisser une chance, Ceelyana avait eu raison. Enfin, pour l'instant. Oui, oui ça va bien. pas trop chaleureuse, faut pas abuser non plus, elle est toujours en colère, enfin un peu. Bonne journée ? Pas trop longue ? Oh si elle a duré une éternité! exagéra-t-elle, en regrettant tout de suite ses paroles. Non elle ne devait pas lui faire comprendre qu'elle avait été impatiente de le revoir, plutôt se tirer une balle dans le pied. April suivit Louys jusqu'à sa voiture, et il l'emmena à Brooklyn. Elle souriait, Brooklyn était bien loin des endroits bien trop guindés où elle faisait ses dîners d'affaires barbant à mourir, et où tu as encore faim en sortant alors que tu as payé deux bras et une jambe. Non, Brooklyn c'était parfait. On est attendu à « Ephémère ». Me regarde pas comme ça , je sais que mon accent français est nul. Ca fait trop longtemps. Je me suis dis que ca pourrait être sympa. C’est le fils d’un de mes patients. Ses gâteaux sont à tomber. April réprima un petit rire qu'elle cacha en souriant et se mordillant la lèvre inférieur. D'accord, c'était impossible d'en vouloir à Louys. Ils ont intérêt d'être à la hauteur de leur réputation alors, chez moi le dessert c'est sacré! Et puis, il te faudra au moins un gâteau à tomber pour te rattraper. elle lui laissa un sourire malicieux, ses grands yeux bleus brillants d'espoir pour ce soir.
made by pandora.




_________________
i just feel sort of empty these days + He smiles politely back at you, you stare politely right on through. Some sort of window to your right as he goes left and you stay right between the lines of fear and blame and you begin to wonder why you came.
Revenir en haut Aller en bas
 

Enjoy your Night x April

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK CITY :: Brooklyn-