AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 October Even Daniels || It's time to move on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: October Even Daniels || It's time to move on. Dim 26 Aoû - 20:59


October Even Daniels
AGE ◮ 20 ans ; DATE DE NAISSANCE ◮ 13 octobre 1991 ; LIEU DE NAISSANCE ◮ Los Angeles ; NATIONALITE ◮ Américaine ; STATUT CIVIL ◮ Célibataire ; ORIENTATION SEXUELLE ◮ Hétérosexuelle ; EMPLOI/ÉTUDES ◮ Etudiante en psychologie comportementale, et serveuse dans un bar ; GROUPE ◮ GGGB ; AVATAR ◮ Lyndsy Fonseca ; CRÉDITS ◮ tumblr et bazzar

I ask you everything
C'est l'heure des questions baby, répond avec sincérité. Développer vos réponses, ne vous contentez pas de oui ou de non.
Depuis combien de temps est-tu à New-York ? Hum…quasiment trois ans je dirais, mais on dirait que j’y suis depuis toujours !
Que penses-tu de la guerre élite/gggb ? Je pense qu’il est temps de faire descendre ces petits rois et reines de pacotille de leur piédestal !
Crois-tu qu'un jour tu pourrais prendre parti/as-tu choisi ton camp ? J’ai déjà pris parti, GGGB power !
As-tu des proches impliqué dans la guerre ?: Oui, enfin il me semble…
Selon toi, qui sortira vainqueur? : Qui vivra verra !
Que penses-tu de New-York : Je pense que je pourrais plus jamais vivre ailleurs !
Quels sont tes activités favorites ? : Je suis accro à la boxe, même si y’a plus féminin comme sport, et j’aime bien dessiner, sans être pour autant une grande artiste !
Tu sens-tu en sécurité à New-York? : Oui, ca peut aller. C’est pas pour autant que j’irais me balader dans les quartiers craignos toute seule à 4h du mat’ hein !
Veux-tu rester à New-York jusqu'à la fin de tes jours ? : Si les gens auxquels je tiens restent, alors je reste !
Penses-tu avoir des amis sincères ? : Oh oui !
Qu'est-ce que tu aimerais changer dans cette ville : J’aimerais que Gossip Girl aille foutre la m*rde dans une autre ville que NY, du moins tant que j’y suis !
C'est quoi ton plat préféré ? & ton style de musique et tous ces trucs là : Alors, j’aime tout ce qui est épicé, et la musique latino me donne envie de danser à tous les coups ! Sinon j’écoute un peu de tout !
Tu m'aimes ? : Hum…ca peut aller, oui ! Very Happy


This is my part
La petite October Daniels a vu le jour par un beau matin ensoleillé d'automne, dans la belle ville de Los Angeles, cadette d'un petit Szkandar. Surpris par sa naissance précoce sur la date annoncée, et par le fait qu'ils aient une petite fille alors qu'on leur avait annoncé un nouveau fils, les parents Daniels choisirent d'appeler leur fille October, comme le mois de l'année auquel elle était née. Ils ne faisaient pas preuve d'une grande originalité, mais ce prénom allait parfaitement bien à la petite.

La gamine fut élevée dans la grande maison familiale, entre sa mère et une nourrice qui tenait à elle comme à sa propre fille. October était souvent décrite comme une enfant chaleureuse, riant toujours d'un rien, s'amusant comme toute enfant de son âge. Elle était curieuse de tout, un peu garçon manqué, et ne restait pas en place plus de deux minutes à la suite : on la voyait toujours courir partout, sourire aux lèvres, se mêlant aux autres enfants, aussi bien garçon que fille. Elle était espiègle et rusée, véritable petit rayon de soleil.

Les choses auraient pu en rester là, October demeurant cette enfant sympathique et riante qu'elle était, grandissant et s'épanouissant comme on l'avait toujours connue. Cependant, alors qu'elle entrait dans une période de sa vie où elle se posait toute sorte de questions, elle ne trouva pas d'oreille pour l'écouter, sa mère étant absorbée par ses activités de femme fortunée occupée par les réceptions et les galas qu'elle donnait et organisait. Le père de la petite était quant à lui bien trop préoccupé par son travail au sein de la marine, et pour ainsi dire, jamais véritablement présent à la maison, October n'ayant jamais eu de véritable conversation ou moment rien qu'avec lui. Et alors qu'elle avait toujours été très proche de son frère étant plus jeune, alors qu'ils jouaient tous les deux, elle ne pouvait désormais plus compter sur lui, celui ci étant dans une mauvaise passe qui s'éternisait beaucoup trop au goût de la petite, alors qu'il s'opposait systématiquement à leur père, multipliant les mauvais actes, les bêtises, pour attirer l'attention d'un père trop absent. Et sa nourrice fut naturellement remerciée par la famille lorsque les deux enfants Daniels furent en âge de se passer de ses services. Ainsi, October ne trouva personne pour écouter ses questions d'enfant qui grandissait, et ses appréhensions sur la vie.

Devenue une jolie petite demoiselle, elle aimait s'habiller de beaux vêtements, devenant une jeune fille tout en féminité. Elle était souvent entourée du même petit groupe d'amies, sortant ensemble pour faire les boutiques, aller au cinéma et d'autres activités de gamines de 14 ans. Et puis ce qui devait arriver arriva. October finit par attirer l'attention d'un jeune homme un peu plus âgé qu'elle, mais il était le premier à s'intéresser réellement à elle, ce dont elle n'était pas vraiment indifférente. Alban était beau, adulé de la plupart des autres élèves du lycée, il appartenait à ce petit groupe restreint qui dictait les modes, ceux qui faisaient la loi, et persécuter les autres, mais il avait cette façon de regarder la jeune fille, et de lui sourire, qui lui flanquait des petits papillons dans le ventre. Ainsi, les deux adolescents se mirent rapidement en couple, apprenant à se découvrir au fur et à mesure de leur relation. Il était plus âgé, protecteur, amusant, terriblement séduisant et il avait ce petit quelque chose qui la rendait tout simplement accro à lui. Ils passaient tout leur temps ensemble, du matin au coucher, si bien qu'October finit par laisser tomber son petit groupe d'amies, pour n'être plus qu'avec lui.

C'était la première relation d'October, et elle découvrait des choses inconnues pour elle jusque là, si bien qu'elle ne comprit pas immédiatement ce qui se passa dans son couple. Leur relation avait toujours était au beau fixe, jamais ils ne s'étaient disputés, jamais ils n'avaient eu un mot plus haut qu'un autre, ils avaient le même avis sur tout un tas de sujet, partageaient les mêmes centres d'intérêts, et beaucoup enviait leur jeune couple heureux. Pourtant, les choses changèrent à changer, de façon imperceptibles au début, lentement, mais de façon irréversible.

Les deux jeunes gens étaient ensemble depuis près d'un an, lorsque leurs relations commencèrent à changer, lentement, mais sûrement. Alban devint chaque jour un peu plus froid, plus distant, mais plus jaloux en même temps, si bien que la jeune femme ne comprenait pas ce qui se passait. Elle tenta de sauver leur couple, en vain, pardonnant ses crises de jalousie, ses colères, et peu à peu, les fois où il porta la main sur elle, ce qui arriva de plus en plus souvent. Il ne manquait jamais de se répandre en excuse après l'avoir frappée, suppliant pour obtenir son pardon, jurant que c'était la dernière fois. Mais il avait à chaque fois un nouvel accès de violence, et de nouveaux coups pleuvaient sur elle. Pourtant, October ne pouvait le quitter, parce que malgré tout, elle restait amoureuse de lui, et il l'empêchait tout simplement de reprendre sa liberté.

Ainsi, October finit par se refermer sur elle même, par perdre son sourire, et sa joie de vivre. Elle devint secrète, discrète, passait la majorité de son temps enfermée dans sa chambre, seule lorsqu'elle n'était pas avec lui. Elle ne trouvait pas de réponses aux questions qu'elle se posait, ne trouvait personne avec qui discuter de sa relation, avait perdu beaucoup de ses prétendues amies, qui ne la reconnaissait plus.

Elle resta docilement attachée à lui pendant encore de longs mois, subissant ses sautes d'humeur et ses caprices, apprenant à cacher les bleus qu'il ne manquait jamais de lui faire. Elle voulait tellement sortir de la torpeur dans laquelle il la maintenait, mais elle n'arrivait jamais à redevenir celle qu'elle avait toujours été, elle n'arrivait pas à lui dire stop, malgré elle. Et puis un jour, ce fut la fois de trop, la gifle de trop, la chute de trop, et October se mit à lui hurler dessus, aussi fort qu'elle le pouvait, à s'en éclater les poumons, à crier jusqu'à s'en briser la voix. Elle se sentit, à cet instant, plus vivante que jamais, plus vivante que pendant ces deux dernières années, plus forte que jamais. Comme si elle retrouvait une liberté perdue depuis bien trop longtemps, comme si elle apprenait à nouveau à respirer et à penser par elle même. Et cette première fois où elle lui dit stop lui permit de rassembler son courage, et d'enfin faire ce qu'elle aurait du faire de long mois plus tôt.

Elle rentra chez elle, prépara ses affaires, et quitta Los Angeles pour New York, quittant sa famille pour aller vivre chez sa tante, loin d'Alban, loin de ceux qui n'avait pas su l'aider, loin de son ancienne vie. Elle trouva dans cette nouvelle ville ce qui lui avait tant manqué ailleurs. Elle réapprit lentement, mais avec bonheur, à sourire à nouveau, à vivre tout simplement. Elle qui avait prit l'habitude de se cacher derrière de larges vêtements aux manches longues, s'autorisa à nouveau à porter des choses plus féminines, des vêtements qui la mettait bien plus en valeur, et qui la faisait se sentir belle et désirable à nouveau. Elle recommença à se maquiller, mettant en valeur son joli visage, à reprendre confiance en elle. En quelques mois, même si le souvenir de son histoire avec Alban était toujours bien trop présent, October réussit à faire la paix avec elle même, et redevint celle qu'elle avait été avant.

Elle trouvait sa rédemption dans sa nouvelle vie, sa tante et sa famille se montrant bien plus présente que ses parents, plus attentifs, la demoiselle se faisant des amis, sur lesquels elle savait qu'elle pouvait compter. Aujourd'hui, cela fait trois ans que la jeune Daniels vit à Manhattan, et pour rien au monde elle ne voudrait quitter cette ville. Après ce qui lui est arrivé, et parce qu'elle a toujours aimé aider les autres, la demoiselle se tourna naturellement vers des études de psychologie, dans lesquelles elle s'investissait à fond, et qui lui permettaient de faire ce qu'elle aime. Ses parents ont prit l'habitude de lui faire un joli petit virement tous les mois, mais October a préféré se trouver un job de serveuse dans l'un des bars de la ville, pour pouvoir se payer seule le loyer du bel appartement dans lequel elle vit depuis un peu plus d'un an.

October est ce que l'on peut appeler une bonne vivante. Il est très rare de la voir sans un large sourire sur les lèvres, les yeux pétillants de malice, véritable petit rayon de soleil, elle est toujours de bonne humeur, qu'il pleuve, neige, vente, ou qu'on lui ai annoncé une mauvaise nouvelle. Elle adore taquiner les gens auxquels elle tient, mais est aussi sur-protectice à leur égard, parfois même un peu trop. Elle accorde difficilement sa confiance, d'autant plus en amour qu'en amitié, mais lorsqu'elle l'accorde, ce n'est jamais à moitié, October étant loyale à ses amis, fidèle en amour, mais pouvant se montrer jalouse. C'est une bavarde née, il suffit de la lancer sur un sujet pour que la pipelette en elle se déchaîne. Elle a une joie de vivre assez communicative étant toujours en train de sourire, ou de rire, et est d'un optimisme à toute épreuve, persuadée que chaque jour sera encore meilleure le lendemain. L'une des premières choses qu'elle a faite en arrivant à New York a été de s'inscrire à un cours d'auto défense, ce qui lui a permit de s'endurcir encore plus que ce que son histoire avec Alban lui avait permit de faire, et elle a continué à faire de la boxe par la suite. Aujourd'hui c'est une femme forte, qui n'a plus peur de s'exprimer, de dire ce qu'elle pense, comme elle le pense, et qui n'hésite pas à s'interposer en cas d'injustice. Elle s'est également promis de ne plus jamais se laisser marcher sur les pieds, ce qu'elle s'applique à faire chaque jour. Elle a bien était testée à son arrivée par cette jeunesse dorée de Manhattan qui voulait savoir qui elle était vraiment, et elle se souvient encore de la tête de ces petites vipères lorsqu'elles se sont rendues compte qu'October ne se laisserait plus jamais faire. Elle a gardé une certaine rancœur envers l’Élite, se méfiant d'elle et de ses manigances, même si la jeune femme sait que tous n'ont pas les mêmes désirs de faire vivre aux autres un véritable enfer. Disons qu'elle est très gentille, jusqu'à ce qu'on lui donne une bonne raison de ne plus l'être. Elle ne parle que très rarement de sa vie à Los Angeles, et encore moins de ce qui s'est passé avec Alban, gardant une certaine part de mystère et de secret. C'est une jeune femme assez fière, mais qui sait reconnaître ses torts malgré tout. October a gardé une certaine curiosité, ce qui fait qu'elle s'intéresse à beaucoup de choses, et elle fourre parfois son nez là où on ne l'attend pas. Même si la jeune femme est issue d'un milieu favorisé, où l'argent est loin d'être un problème, ses parents lui signant un chèque conséquent tous les mois malgré elle, elle refuse d'étaler ouvertement cet argent, de trop en profiter, ou de ne parler que de ça. L'argent tient donc une place secondaire pour Mlle Daniels. Enfin, la demoiselle à prit l'habitude de toujours trimbaler avec elle un petit carnet, peu importe les circonstances, dans lequel elle écrit des bouts de phrases, de simples mots, ou griffonne des petits dessins qui expriment ses pensées. Elle a d'ailleurs une certaine aisance avec un crayon entre les doigts, n'étant pas mauvaise du tout.



Tell me who you are
PSEUDO ◮ Amy ; PRENOM ◮ Mél ; AGE ◮ 22 ans 363/365 ème ; COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ◮ Ancienne de GG ; TU LE TROUVES COMMENT ◮ Toujours aussi beau ! ; PRESENCE ◮ 5 à 6 sur 7 ; UN PETIT MOT ◮ Que l’aventum re continue !! ; CODE ◮ Ok by Ceecee


Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 1137
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : En couple avec mon lit
Age de ton personnage: 23 ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: October Even Daniels || It's time to move on. Dim 26 Aoû - 21:06


VALIDÉ(E)

Bienvenue, merci de nous être fidèle, ravie de t'avoir avec nous. Parfaite ta présentation en passant I love you
Tu peux maintenant poster où tu le souhaites. N'oublie pas d'aller recenser ton avatar.
Tu peux aller faire tes demandes, tes liens, tes topics et tout ce que tu veux. Si t'as une question les admins sont à ta disposition. I love you Encore un grand merci. coeur
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: October Even Daniels || It's time to move on. Lun 27 Aoû - 0:27

reeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeebienvenue!
J'suis contente que tu continue l'aventure avec nouuuuus!
j'ai hate de revoir vos rp avec Alban c'était trop de la bombe coeur nyuh
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




information
My life

MessageSujet: Re: October Even Daniels || It's time to move on.

Revenir en haut Aller en bas
 

October Even Daniels || It's time to move on.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» it's time to move. ( téo&wyatt)
» It's time to move on - Rps Laura Hale
» MOVE SON NAN MIZIK LA
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Gossip Girl The Return 1.0 :: Evenements :: Le Bal de la Saint-Valentin-