AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. » Ven 10 Mai - 10:25



If terror falls upon your bed, remember all the words I said.
Instinctivement, je savais que Tyler avait compris ma demande silencieuse à travers le fait que je lui ai pris la main. Ce que je ne savais pas, c'était que c'était une mauvaise initiative, parce que je commençais à me sentir de plus en plus mal, ce n'était pas normal, et pourtant c'était entrain d'arriver. Je sentis mon ami de l'élite répondre en me faisant une légère pression au niveau des doigts, et mon rythme cardiaque ralentit quelque peu, il était là si jamais j'avais besoin, et justement, j'en avais besoin à ce moment précis parce que je ne voulais pas continuer de parler de mes problèmes. Et dire qu'il allait falloir que je le fasse à Chrystal et Andrea, mon dieu, je n'étais pas sortis de l'auberge. Bien au contraire d'ailleurs. Je ne savais même pas comment j'allais leur annoncer tout ce que j'avais – ou du moins une partie – et cette fois-ci je serais seul, hors de question que Tyler m'accompagne partout, il fallait que je sois fort, même si en ce moment ce n'était pas possible. Trop de choses m'arrivaient, et même si je tentais de faire bonne figure, personne n'était dupe, il suffisait de voir mon air fatigué et famélique pour se rendre compte que rien n'allait comme il le faudrait dans ma vie, ce n'était que foutaises que chaque personne présente dans la salle pouvait balayer d'un battement de cil pour voir qu'au fond je n'étais pas ce que je voulais faire croire. J'avais du mal à me faire à l'idée que j'avais autant de soucis, oui en même temps à dix-neuf se retrouver père, quasiment handicapé, et avoir des problèmes d'addiction à régler ce n'était pas l'idéal, alors rajouter la famille, les sentiments, c'était comme mettre du métal dans un micro-onde, ça explose, et je me sentais bouillonner au plus profond de moi, et la présence de Yoann à la table n'était pas pour arranger les choses, ma sœur était complètement idiote ou elle l'avait fait exprès en espérant que l'on ferait la paix ? (Si elle était au courant, ce dont je doutais) Mon ancien meilleur ami n'aurait pas eu le courage de tout lui dire.

Je finis par sentir que Tyler se tendait et qu'il était prêt à agir au moindre problème. « Tu m'excuses un instant ? » Ce n'était pas à moi qu'il parlait, mais à Zephyr, je le savais parce qu'il ne me regardait pas, dans un sens ça m'arrangeait, je n'aurais pas à rougir ni à vouloir tenter de cacher mes frissons. Pourtant ça ne pouvait pas durer car il se retourna pour planter ses yeux brillants dans les miens et me demander d'une voix assez inquiète : « Tu veux faire un tour dehors, prendre un peu l'air ? Je t'accompagne. » Je n'en demandais pas tant, mais c'était ce qu'il me fallait. Je me levais à sa suite et regarda Jordean avec un air désolé en lui disant que je reviendrais plus tard. Je déposais un doux baiser sur sa joue et mit enfin mes mains dans mes poches tout en me dirigeant vers la grande baie vitrée qui donnait sur l'extérieur. Je finis par regarder les alentours, c'était vraiment splendide comme endroit, encore plus que l'île de ma famille, et pourtant faire mieux que ce lieu paradisiaque – ou du moins qui l'était avant les derniers événements – c'était quasiment infaisable. Je me retournais alors vers Tyler, et je ne savais pas quoi dire. Ou plutôt si, je savais quoi lui dire, mais les mots refusaient de sortir, comme s'ils étaient bloqués par une quelconque force. En prime j’étouffais à moitié avec ma cravate, si bien que j'entrepris de la desserrer, heureusement mes tremblements ne m'en empêchaient pas. Je finis pas prendre une longue inspiration afin de prendre l'air de dehors, même s'il faisait chaud, la petite brise printanière était agréable. Je le regardais lui, ou du moins, j'essayais, parce que je finis par détourner le regard ne pouvait supporter une seconde de plus les yeux larmoyants de mon ami. D'ailleurs pourquoi était-il sur le point de pleurer ? Je ne comprenais désormais plus rien du tout et j'étais complètement perdu, un peu comme ailleurs.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. » Sam 11 Mai - 23:06

Francisco & Tyler



« This Could Be The Start Of Something New. »


Le King était en train de se dire qu'il était complètement dingue de faire cela ici et maintenant, mais Francisco se leva et le suivit. Trop tard, il ne pouvait plus reculer. Avait-il seulement envie de reculer ? Au fond, non. Il savait qu'un jour il finirait par faire son coming-out, il savait qu'un jour il avouerait aussi à son ami qu'il l'aimait, qu'il avait au fil des mois à ses côtés, à le côtoyer, fini par tomber amoureux de lui. Ce qu'il ne savait pas, c'était quand il le ferait, quand il oserait passer le cap de simplement le rêver. C'était son amie Heather qui avait fini par réussir à le convaincre de se bouger, qu'à force d'attendre, il risquait de perdre définitivement l'occasion de pouvoir être un jour avec Francisco. C'est cette optique qui lui avait donné le déclic. Il devait essayer, il devait tenter. S'il ne le lui disait pas, comment pourrait-il savoir si une histoire autre que d'amitié était envisageable pour eux deux ? Ce qui lui avait fait repousser l'échéance, encore et encore, que ce soit vis-à-vis de Francisco, mais plus généralement le fait de dire au grand jour qu'il est gay, c'était la réaction des autres, de ses proches. En effet, très peu de personnes étaient au courant, vraiment très peu, elles se comptaient sur les doigts de la main. Pour la plupart des gens, Tyler était juste un homme discret et occupé de par son métier et sa passion, qui ne lui laissait que peu de temps pour penser à l'amour. Et puisqu'il était encore relativement jeune, on lui laissait le bénéfice du doute, il avait le temps pour se caser. Bien que dans son entourage et pour le monde du patinage, on le croyait maqué avec sa partenaire.

Une fois dehors, une fois plus en mouvement, sa tête tournait, son coeur avait considérablement augmenté son rythme, ses mains étaient devenues moites. Tyler était on ne peut plus nerveux. L'instant fatidique approchait à vitesse grand V, et il n'avait toujours aucune idée de comment il allait s'y prendre. Pourtant, il s'était repassé cette scène un nombre incalculable de fois en tête, préparant ce qu'il allait dire, ce qu'il ferait. Mais maintenant qu'il se trouvait en condition réelle, c'était une autre histoire, c'était bien moins évident que dans ses rêves. Et si Francisco le rejetait ? Il n'était pas certain de le supporter. Devait-il se lancer ? Et s'il ne le faisait pas et qu'il ratait quelque chose de merveilleux ? Une boule au ventre lui nouait l'estomac, le jeune homme avait la sensation de manquer d'air, ses yeux s'humidifiaient sans qu'il ne puisse rien contrôler. C'était stupide, il le savait, mais il n'y pouvait rien.

Sur un coup de tête, sans rien dire, il prit Francisco dans ses bras et le serra contre lui. Pour le moment, d'un point de vue extérieur, ça ressemblait juste à un ami, réconfortant le second, mais pour Tyler c'était déjà plus que ça. Pourquoi avait-il fait cela ? Lui-même n'en avait aucune idée. Francisco en avait besoin, parce qu'après tout, c'était vrai, il avait probablement besoin de réconfort, un réconfort silencieux, sans avoir à parler de ce qui n'allait, de ce pour quoi il avait besoin de ce réconfort. Et puis, au fond, lui-même avait sans doute besoin de cela, pour se donner du courage, pour profiter de lui si jamais ça se passait mal. Le contact du corps de son ami lui redonna la force nécessaire de se lancer. La chaleur que lui procurait cette étreinte, lui faisait comprendre combien il avait envie que cela ne s'arrête pas, combien il aimerait avoir la chance de pouvoir le refaire, encore, et encore, et encore. « Excuse-moi pour ce que je vais dire ou faire. » Le descendant Ford venait de mettre fin à l'étreinte, il n'avait pas pour autan coupé le contact physique, en posant ses mains sur les épaules de Francisco. Il tentait de le regarder droit dans les yeux, mais il n'arrivait pas à soutenir son regard. Ses joues s'empourpraient, son coeur défiait la vitesse du son, il devait arrêter de réfléchir tout de suite, avant de renoncer.

Sans bouger la tête, d'un simple regard, il fit un rapide tour d'horizon autour d'eux, juste pour vérifier qu'il n'y avait pas trop de monde susceptible de voir ce qui allait se passer dans les secondes à venir. À vrai dire, peu lui importait l’autre, seule la réaction de Francisco lui importait, mais cela repoussait un peu l'échéance. Il en profita pour prendre une profonde inspiration avant de se lancer. Le moment, le lieu, tout, quasiment tout était parfait pour cet instant si particulier aux yeux de Tyler. Une dernière inspiration, ses paupières se baissèrent d'elle-même. L'acte étant plus fort que des mots, et ces derniers ne venant pas, le jeune homme approcha son visage de son ami, plus rapidement qu'il ne l'aurait voulu, mais il fut emporté dans son élan, emporté par son envie, emporté par sa nervosité. Ses lèvres touchèrent celles de Francisco, une de ses mains était venue se placer sur sa nuque et Tyler frissonna à ce contact. Plus rien d'autre ne comptait que ce baiser. Tyler se sentait comme dans une bulle, un cocon, il n'y avait plus rien autour d'eux, plus de jardin, plus de salle, plus de mariage, plus personne d'autre qu'eux, rien qu'eux.


©CeL


Dernière édition par Tyler W. Ford le Jeu 16 Mai - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. » Dim 12 Mai - 11:24



If terror falls upon your bed, remember all the words I said.
L’air frais passant dans mes cheveux coiffés en brosse me faisait du bien, j’avais l’impression de revivre et d’avoir un souffle nouveau en moi. Mes tremblements s’étaient calmés comme par magie, à croire qu’il suffisait que quelque chose de doux vienne à moi pour que mon rythme cardiaque s’apaise et que mon énervement ne soit plus. En plus je me sentais en sécurité, je savais que les lieux étaient surveillés, puis disons que sur cette île les risques étaient menues, pas inexistants, mais quasiment. J’avais bien l’impression cependant que quelque chose clochait, autant chez moi, que chez Tyler, que quelque chose bloquait, mais quoi exactement, je ne parvenais pas à le dire, comme si un petit silence s’était installé et qu’il fallait le briser assez rapidement avant que les choses deviennent étranges voire compliquées à défaire. En fait non je ne me sentais pas aussi bien que je voulais ne le faire paraître, même si je m’étais calmé, quelque chose persistait en moi, une envie insatiable de lui parler, seulement je n’y arrivais pas, il le fallait pourtant, mais pourquoi n’y parvenais-je pas ? Des tonnes de question se bousculaient en moi, mais aucune réponse ne me venait, à croire qu’on ne voulait pas que j’aille bien. C’était cruel mais dans un sens c’était tout ce que je méritais. Je n’avais fait que le mal depuis quelques temps, et il fallait que je paye.

Puis sans garde Tyler me prit dans ses bras, me colla contre lui, je ne réagissais pas au départ, un peu troublé par cette effusion de sentiments, mais je finis par me laisser aller et plongea ma tête dans son cou et respira son odeur tout en sentant mon cœur battre légèrement plus vite. Son parfum m’enivrait, la chaleur de son corps était contagieuse, ses mains dans mon dos me faisaient trembler, mais à quoi jouait-il avec moi ? Je ne comprenais plus, je ne savais même pas où j’en étais et voilà que les expansions reprenaient de plus belle. « Excuse-moi pour ce que je vais dire ou faire. » J’haussais un sourcil en l’entendant parler et finit par comprendre qu’il allait se passer quelque chose de fatidique entre nous deux, mais quoi je ne savais pas réellement. Allait-il m’abandonner lui aussi ? Je me passais tout un tas de film dans la tête, des scénarios probables et d’autres improbables, c’était une torture que d’imaginer tout cela. Puis il se recula doucement mais ses mains restèrent sur mes épaules, ses joues devinrent rouges, que se passait-il ? Je ne savais pas, mais il semblait gêné, chose assez commune chez lui, surtout après l’avoir vu me laver la dernière fois. J’étais loin de savoir que ce qu’il allait faire risquait de changer les choses.

Il regarda les alentours comme à la recherche d’un intrus et finit par approcher son visage du mien et déposer ses lèvres sur les miennes. J’eus peur au départ, j’étais paralysé, mon cœur battait des records, mes mains se mirent à trembler, ma tête tourna doucement puis je ressentis des tas de papillons danser dans mon ventre. Puis lorsque je sentis sa main dans mon cou, je finis par savoir que ce moment était fait pour arriver. Plus rien n’exista autour de nous, puis sans retenue, je me mis à lui rendre son baiser, en essayant de ne pas paraître stressé. Je glissais mes mains sur son visage et ferma les paupières pour profiter du moment si intense que nous partagions. Toutes ses heures passées avec lui étaient donc faites pour arriver à ce baiser ? Si c’était le cas, rien ne pouvait être plus beau. Je finis par me détacher de lui, plus par besoin de respirer que par envie, parce que je ne voulais que le prolonger, le faire durer éternellement, mais c’était impossible. Pourquoi ne m’avait-il rien dit ? La honte ? La peur ? Je ne savais pas bien puis cela ne m’importait peu, il l’avait fait et c’était le principal. Je finis par sentir mes pommettes s’empourprer à mon tour, j’étais gêné, ça se voyait, mon rythme cardiaque n’avait toujours pas baissé. J’attrapais l’une de ses mains et le regarda d’un air doux et qui se voulait rassurant. Il était donc … gay ? Puis il ne m’avait rien dit ? Toutes les histoires à propos de lui n’étaient que des couvertures ? Dans un sens je le comprenais, avouer que l’on aimait les gens du même sexe que nous par les temps qui couraient était dangereux, mais une fois le choc passé, ce n’était plus aussi dur que cela. Je finis par entrouvrir la bouche et me mit à lui parler d’une voix qui se voulait douce, et sincère : « Tu n’as pas à être désolé. C’est ce que j’attendais … » J’avais réussis à parler comme je le désirais, mais j’avais tremblé, un peu plus que je ne l’aurais désiré, mais le principal était là au moins. Je finis même par me hisser sur la pointe des pieds et déposa à nouveau mes lèvres sur les siennes et glissa l’une de mes mains dans sa chevelure brune tout en le collant contre mon corps afin de ressentir son cœur battre contre mon torse. Je savais désormais que le mien battait pour lui, même si l’amour ne faisait que naître je savais qu’avec lui je serais heureux, et que plus rien ne saurait déranger ce bonheur. Ma seconde main se glissa dans son dos que j’appuyais légèrement contre mon bassin pour être en parfaite harmonie avec lui. Le contexte était paradisiaque, c’était plus que je n’aurais pu espérer, je savais que mes doutes, mes peurs étaient terminés, à présent il était là avec moi, pour le meilleur et pour le pire.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. » Jeu 16 Mai - 1:14

Francisco & Tyler



« Light up my life, let me be king like you did every night [...]
Tell me forever is so much more then just some,
Much more than just some time
Dark little angel of mine
Angel of mine, I close my eyes and I am back in your arms
Save me, cover me gently and bless me
Come down and bless me
'Cause this will never ever end
Come down and save me again. »


Arrêter de penser, de se poser des questions et agir était probablement la meilleure des idées que Tyler ait eues. Sur le moment, peu importait la réaction de son ami. Non pas qu'il se fichait de ce que pouvait penser Francisco, bien au contraire. Seulement, au moins maintenant c'était fait, à défaut d'être dit. Le poids de ce secret ne pesait plus en lui, il se sentait déjà un peu plus léger, un peu plus serein.

Lorsque le King sentit Francisco répondre à son baiser, lorsqu'il sentit ses mains se déposer sur son visage, toutes ses craintes s'envolèrent. Tyler était à présent certain d'avoir fait le bon choix. Tyler se sentait à présent prêt à affronter tous les revers que son coming-out risquait d'engendrer. S'il savait l'homme qu'il aimait à ses côtés, là était l'essentiel à ses yeux, et rien ne saurait l'atteindre. La rupture du délicieux contact de leurs lèvres qui l'enivrait provoqua en lui comme une sorte de déchirement. Il venait de trouver son tout, celui qui le complétait, le rendait entier, et cette première 'séparation' en était presque douloureuse, d'autant qu'elle indiquait que le moment de connaître ce que Francisco pensait de ce qui venait de se passer était arrivé. Évidemment, à priori à la réaction du jeune homme, sa réponse, il y avait peu de chance pour qu'il ait mal pris ce que son ami venait de faire. Il allait prendre la parole, mais Francisco ne lui en laissa pas vraiment l'occasion, parlant le premier. Le cœur de Tyler rata un battement. Avait-il bien entendu ? Il venait de lui dire que c'était ce qu'il attendait ? Était-il en train de rêver ? Quelqu'un pour le pincer ? Si c'était un rêve, il n'avait nullement envie de s'en réveiller. Mais non, tout ceci était bien réel, ils étaient bien là à Block Island pour le mariage de Chrystal et Pierre, dehors, et ils venaient de s'embrasser pour la première fois. Tyler eut un sourire incontrôlé, ce genre de sourire bêta qu'on a, qui ne veut pas s'en aller et qu'on ne sait que vaguement pourquoi on la. Le pâtissier ne se rendait même pas compte de ce sourire collé à son visage. « Tu... » Encore une fois, il n'eut pas le temps de finir sa phrase, Francisco venait de faire se rejoindre leurs visages, leurs lèvres pour un second baiser, plus intense encore que le premier. Plus intense en tous cas pour Tyler, car celui-ci était inattendu pour lui, car celui-ci était à l'initiative de Francisco.

Il avait là, la réponse à ses doutes. Il avait là, la confirmation de cette simple phrase prononcée par celui qui faisait battre son cœur et qui avait égayé plus encore le moment, déjà magique, était réelle, il ne l'avait donc pas rêvé. L'instant était intense, Tyler était pris dans un tourbillon de chaleur très agréable. Sentir l'étreinte de Francisco aussi forte autour de lui, l'emprise qu'il avait sur lui, il avait du mal à y croire, mais il en appréciait chaque seconde, sans se poser plus une seule question. Sa place était dans ces bras, c'était une évidence. Pris dans l'euphorie du moment, il ne faisait attention à rien de ce qui les entourait, s'il y avait des personnes susceptibles des les voir, il ne pensait pas à la menace nommée Gossip Girl qui planait sur lui, maintenant plus que jamais. Il avait été épargné depuis son arrivée, avait été discret, et n'avait pas franchement de quoi alimenter les quolibets, et voilà que la donne venait de changer.

Dans ses bras à lui, tout contre lui, rapproché plus encore par la pression qu'exerçait Francisco dans son dos, collant leur bassin l'un contre l'autre. Une sensation d'unité, de tout, comme si ensemble, ils ne faisaient plus qu'un imprégnait tout son être. Ce qu'il ressentait était indescriptible, la chaleur qui le parcourait, les papillons dans le ventre. Tyler n'avait aucune expérience dans le domaine de l'amour et pourtant tout lui semblait si normal, chaque geste lui venait le plus naturellement du monde, comme si son corps n'avait vécu que dans l'attente de ce moment à partager avec Francisco Keane. Les gestes étaient évidents, irréfléchis, spontanés, doux et forts à la fois. Il répondit avec empressement à l'initiative de Francisco, l'encerclant de ses bras puissants, dans un geste à la fois amoureux, à la fois protecteur, prolongeant de quelques secondes encore leur baiser. Puis il mit fin à cet instant divin, posa son front furtivement contre celui de Francisco, ses mains de chaque côté de son visage, capturant au passage son regard, avant de se reculer d'un pas.

Son coeur n'avait pas ralenti sa folle cadence dans sa poitrine, il s'était emballé dès le moment où le King avait décidé de franchir le pas et n'avait pas diminué un seul instant le rythme de ses pulsations. Tyler ignorait où tout cela allait les emmener maintenant. Il ignorait si ce qu'ils venaient de partager faisait d'eux un couple. Ce qui était certain, c'était que leur relation venait de prendre plus qu'un tournant, un virage à cent quatre-vingts degrés. Il ne lâchait pas des yeux Francisco, qu'il dévorait du regard, mais d'un regard tout aussi inquiet qu'heureux. Ses yeux pétillaient d'un éclat nouveau, mais ils avaient besoin d'être rassurés. Le jeune homme, étant novice pour ça, avait besoin de savoir ce qui allait se passer maintenant, avait besoin d'entendre la voix de son... ami. « Francisco... dit quelque chose, je t'en prie. » Il avait besoin d'entendre ce qu'il en pensait lui, comment voyait-il les choses ? Comment voyait-il leur avenir ? Pour Tyler c'était limpide, leur futur se composait à deux, il serait là pour lui, plus encore qu'il ne l'avait été jusque-là.


©CeL


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




information
My life

MessageSujet: Re: FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. »

Revenir en haut Aller en bas
 

FYLER ♥ « Be still and know that I'm with you. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Gossip Girl The Return 1.0 :: Evenements-