AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur la nouvelle version de GGTR !
Wolfyface, galuche_cauet, wild.hapiness, littlem et .QUEENA sont ravies de vous présenter leur nouveau projet
Nous recherchons les personnages de la série
Blair, Serena, Vanessa, Dan, Jenny... Viens jeter un coup d'oeil
Charlotte Archibald recherche son époux
Alors n'hésite pas à prendre Nathaniel Archibald, je suis persuadée qu'elle te fera plein de bébés et de bons gâteaux au chocolat.
Ceelyana Williams recherche son futur copain -ou pas-
Si tu veux plus d'info c'est par ici
N'hésite pas à te faire parrainer
Si tu te sens perdu ou que tu as peur de ne pas t'intégrer.
Le topic commun va être bientôt lancé
Alors inscris-toi vite !
Louys recherche sa soeur jumelle
La jolie Madeline est attendue avec impatience..

Partagez | .
 

 Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan Ven 10 Mai - 19:22


J'avais vu April au loin à ce mariage si beau et je n'avais pas osé l'approcher avant maintenant. On parlait de banalités mais très vite, le sujet tourna autour de nous. On ne le disait pas directement mais ça se sentait, on parlait d'amour comme quoi, elle n'y croyait plus alors que moi, je pensais qu'on pouvait trouver notre âme soeur et que l'amour se cachait quelque part. Je savais que j'avais tout ruiné avec elle et je ne savais pas comment me racheter mais je l'aimais tellement et j'allais lui prouver qu'elle comptait énormément pour moi et que je regrettais mes bêtises, ma "fugue". Je ne savais plus comment me racheter et j'y étais allé un peu fort lorsque je lui avais demandé pourquoi elle n'avait retrouvé personne et que j'avais répondu derrière que je connaissais la réponse. Elle n'avait pas apprécié, je l'avais vu sur son visage. Malgré que je ne l'avais pas vu depuis deux ans, je la connaissais par coeur et elle n'avait pas si changé que ça. Elle me proposa d'aller plus loin pour aller s'expliquer. Je pris sa main, qu'elle le veuille ou non, afin de ne pas se perdre dans la foule vu le monde qu'il y avait. Je l'emmenai dans une sorte de buanderie plutôt confinée à l'abri de n'importe quel regard indiscret.

Ecoute April, je ne sais pas comment te dire et te prouver que je suis désolé. Je sais que j'ai fait une connerie et malheureusement, on ne pourra pas changer le passé. Je t'ai avoué que je t'aimais encore, que rien ne comptait plus que toi. Je sais aussi que mes paroles ne vont rien changer mais je veux juste, que tu le sache et que tu m'en veuille pas pour les sentiments que j'éprouve pour toi en ce moment même.

Voilà, c'était dit, je ne savais pas quoi rajouter de plus que ce qu'elle savait déjà. Je n'allais pas le lui répéter X fois, je n'étais pas le genre de mec à déballer tout ce que j'avais sur le coeur. Mais avec April, je devais le faire suite à ce que j'avais fait ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 318
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : célibataire
Age de ton personnage: vingt-quatre ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan Sam 11 Mai - 18:50



On avait engagé les hostilités sans vraiment s'en rendre compte, en effet Ethan était parti sur le sujet plus que glissant qu'était l'amour, et évidement, on s'était très vite accroché. Lui, soutenant la thèse du grand amour, et moi, lui soutenant le contraire. C'était difficile, et douloureux de parler avec lui, des simples paroles, des simples mots, ou même le regarder. Regarder combien nous étions proches et aujourd'hui, nous ne sommes plus rien. Je l'avais perdu alors qu'il était en face de moi, mais qui m'obligeait à le détester comme ça? J'en avais marre de cette guerre à l'intérieur de ma tête, à savoir si je devais ou non retourner vers lui, la situation était totalement bloquée, et je voulais juste comprendre pourquoi je m'obstinais à le détester alors que je ne demandais qu'à l'aimer. Ou l'inverse peut-être. J'étais totalement perdu, si seulement je pouvais fermer les yeux et les rouvrir en me retrouvant deux ans plus tôt. Et ne pas le laisser partir. Je finis par lui proposer une discussion à l'abris des regards, et il réagit de suite, prenant ma main pour m'emmener plus loin. Au contact de ses doigts contre les miens, un léger sourire se dessina sur mes lèvres, sourire que je réprimais dans la seconde, retrouvant une expression plus froide. On était enfin tous les deux, j'osais à peine poser les yeux sur lui, il devait parler, il devait dire quelque chose parce que j'étais incapable de prendre une quelconque initiative. Ecoute April, je ne sais pas comment te dire et te prouver que je suis désolé. Je sais que j'ai fait une connerie et malheureusement, on ne pourra pas changer le passé. Je t'ai avoué que je t'aimais encore, que rien ne comptait plus que toi. Je sais aussi que mes paroles ne vont rien changer mais je veux juste, que tu le sache et que tu m'en veuille pas pour les sentiments que j'éprouve pour toi en ce moment même. je levais enfin les yeux sur lui, plongeant mon regard dans ses prunelles bleu-océan. Lui en vouloir parce qu'il m'aimait? C'était pas ça, pas du tout ça, j'avais juste.. cette peur irrationnelle qu'il ne m'aime plus, ou qu'il reparte encore. J'avais peur, j'avais tellement peur, mais comment je pouvais lui dire, lui expliquer que si je ne m'étais jamais attaché à quelqu'un d'autre c'était simplement parce que si on m'abandonnait encore une fois, je ne l'aurais pas supporté? Je crois que je n'avais jamais autant lutté contre les larmes, je retrouvais dans son regard toute la sincérité dont il faisait preuve quand il était avec moi, avant, je retrouvais ses yeux brillants d'amour, je retrouvais son visage dont je tombais amoureuse inlassablement depuis le premier jour. Pendant ce court instant où nos regards s'étaient retrouvés, j'avais eu la vague impression que ça allait mieux, que les choses allaient s'arranger. Mais je repris pieds, et dérivais mon regard du sien. Je.. Ecoute, j't'en veux pas, pas pour ça en tout cas, j'ai juste du mal à accepter que tu partes pendant deux ans et que tu reviennes comme une fleur au bout de deux ans, c'est pas quelque chose qui se fait, et.. et qui me dit que tu ne repartiras pas? Tu sais pas ce que c'est de se retrouver seule du jour au lendemain sans rien auquel se raccrocher. Mais j'arrive pas à t'en vouloir, je peux même pas te détester, j'y arrive pas, et pourtant je t'assure que j'aurais toutes les raisons du monde de te haïr seulement... je sais pas comment, ni pourquoi j'avais fait ça, mais je m'étais arrêté de parlé pour plaquer mes lèvres contre les siennes. Les papillons dans le ventre, la respiration qui se bloque, le coeur qui résonne dans les tympans. Toutes ces sensation que je connaissais tellement bien, et qui m'avaient tellement manqué. Sa peau, son souffle, son odeur. Mais qu'est ce que je foutais? Je m'éloignais brusquement, reculant de deux pas. Je suis désolée, j'aurais pas du, je suis désolée! mais qu'est ce que j'avais fais?



_________________
i just feel sort of empty these days + He smiles politely back at you, you stare politely right on through. Some sort of window to your right as he goes left and you stay right between the lines of fear and blame and you begin to wonder why you came.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Invité


information
My life

MessageSujet: Re: Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan Dim 12 Mai - 23:19


Je lui avais avoué que je ressentais toujours ces forts sentiments pour elle, que quoi qu'il arrivait, elle hanterait mes pensées. J'avais dans mon coeur, toujours cet amour si profond pour April. Elle était la seule qui comptait à mes yeux, personne ne pourrait remplacer la place qu'elle y occupait. J'avais fait une énorme bêtise en la quittant sans la prévenir et surtout pendant deux ans. Mais la mémoire de mon père avait pris le dessus et surtout cette décision avait été prise sur un coup de tête. Je l'avais regrettais tellement de fois et puis je n'avais pas arrêté de penser à April, à ce qu'elle devenait, si elle avait refait sa vie, si elle pensait toujours à moi. Et en revenant ici, j'avais vu qu'elle ne m'avait pas oublié mais que je l'avais surtout détruite. J'étais vraiment un connard, fallait l'avouer. En tout cas, à l'abri des regards indiscrets et de ce qui pourrait se dire - notamment par Gossip Girl - je déballais à April ce que je ressentais. A son tour, elle me fit part de ce qu'elle n'appréciait pas et je le savais très bien. Mais comme je lui avais dit, je ne pouvais pas changer le passé.

J'étais prêt à répliquer, à lui dire que si elle voulait m'oublier et ne plus jamais me revoir, il fallait me le dire. Je ferais tout pour qu'elle soit heureuse, comblée et qu'elle vive sa vie pleinement. Je ne voulais pas la détruire à petit feu comme je l'avais fait depuis deux ans. Mais au lieu de ça, au lieu que je sorte un son de ma bouche, April vint me sauter au cou, m'embrassant. Je ne m'attendais pas à ce geste de sa part, ce geste qui m'avait tant manqué, ce doux contact de ses lèvres sur les miennes. Je me revoyais deux ans en arrière comme si rien ne s'était passé. Mais c'était trop beau pour que ça dure bien plus longtemps. April se recula aussitôt et s'excusa.

Ca m'avait tellement manqué ! C'était sorti tout seul. Je posais mes doigts sur mes lèvres me remémorant encore ce baiser. Je la regardais droit dans les yeux et lui dis C'est une évidence April, nous deux ... Je n'arrivais plus à parler correctement.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



Voir le profil de l'utilisateur
information✤ Ragots échangés : 318
✤ A N-Y depuis : 13/06/2012
My life
My life
Statut civil : célibataire
Age de ton personnage: vingt-quatre ans
Relationships:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan Lun 13 Mai - 22:44



J'étais déboussolée, je n'expliquais pas ce que je venais de faire, c'était idiot, stupide, irréfléchie. Mais ça faisait du bien. C'était tellement, agréable, tellement ce que j'attendais depuis des mois. Si seulement il savait combien je l'aimais, s'il savait que chaque nuit je ne rêvais que d'une chose c'est qu'il revienne, que depuis son départ j'avais l'impression de ne vivre qu'à moitié, et qu'à cet instant, là maintenant, je ne voulais être qu'avec lui et personne d'autre. Mais tout ça était bien trop contradictoire avec ce que je m'obligeais à faire, ce que ma raison m'imposais. Alors qu'est ce que j'étais sensé faire? J'aurais tellement eu besoin que quelqu'un me dise quel était le meilleur choix, mais je devais me débrouiller seule. Décider si ces deux ans d'absence comptaient plus que notre amour. Non, évidement que non, rien ne comptait plus que notre amour. Mais c'était tellement compliqué. Pourquoi avait-il fallut qu'il parte, et qu'il complique les choses comme ça? Et pourquoi fallait-il qu'il m'aime encore? Comment je pouvais détester la seule personne qui m'ai été donné d'aimer autant? Et qui m'avait tant donné dans le passé? Mon crâne allait exploser, j'en avais marre de trop pensé, si seulement j'avais pas cette fichue raison, si seulement je pouvais suivre mon instinct. De tout façon, j'étais quasiment pas certaine de pouvoir dire ce qu'instinctivement j'aurais fait. Mais je le regarder, posté juste devant moi, avec ses yeux, ses pommettes, son sourire éteint.. Je ne savais définitivement pas quoi faire.

Ca m'avait tellement manqué ! à moi aussi. S'il savait combien ça m'avait manqué. Seller mes lèvres contre les siennes encore une fois, respirer son odeur, sentir son coeur battre à travers sa poitrine. Lorsque j'avais enfin eu le courage ou la démence -voyez ça comme vous voulez- de l'embrasser, je m'étais senti bien. Comme jamais depuis deux ans. C'est une évidence April, nous deux ... mais pourquoi fallait-il qu'il rajoute ça? Pourquoi se sentait-il obligé de se donner autant de mal pour être parfait? J'étais fébrile, il avait raison, c'était évident. Même si je me tuais à me convaincre du contraire, j'avais besoin de lui, malgré ces deux dernières années, j'avais besoin qu'il soit à mes côtés. Je mourrais chaque jour en l'attendant, alors maintenant qu'il était enfin revenu, je devais baisser les armes et.. accepter. Alors pourquoi ça me paraît si difficile de.. te laisser revenir dans ma vie? lui demandais-je, les yeux brûlant de larmes. Je n'aimais pas ça, quand mes sentiments reprenaient le dessous, quand je devenais faible. Ethan était la seule personne à avoir le pouvoir de me faire pleurer, de me faire perdre le contrôle de moi-même à ce point. J'osais enfin relever la tête, levant mes yeux scintillants sur son visage, j'avais tellement envie qu'il me sert contre lui. J'avais besoin de lui. Rien que lui. Je ne pouvais plus dire le contraire, j'étais irrévocablement amoureuse de lui. Et l'idée de l'avoir perdu me bousillait de l'intérieur. Tu me manques Ethan, si seulement tu savais comme tu me manques.. chuchotais-je, la gorge serrée par l'émotion. Je l'aimais. De cette manière irrationnelle, et déraisonnable. Je l'aimais, mais bon sang, qu'est que ça pouvait être difficile de l'aimer. Je n'avais plus franchement la force de faire durer les choses, je devais le retrouver, retrouver notre complicité, retrouver notre amour, retrouver ce que nous étions. Je refusais de me battre plus longtemps contre moi même, parce qu'à cet instant, quand mon regard croisa une nouvelle fois le sien, j'étais enfin certaine de ce que je voulais. Je le voulais lui.

_________________
i just feel sort of empty these days + He smiles politely back at you, you stare politely right on through. Some sort of window to your right as he goes left and you stay right between the lines of fear and blame and you begin to wonder why you came.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




information
My life

MessageSujet: Re: Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout est si compliqué alors qu'on peut faire simple | April&Ethan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crise alimentaire: Que peut faire l'Etat ?
» Quand on veut être sûr que tout soit bien fait alors, on doit le faire sois-même.
» La mort nous sourit à tous, tout ce qu’on peux faire c’est lui sourire à notre tour
» Même en hiver, il peut faire chaud. [Pv.Trystan]
» Baptême de Juju305

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille :: Gossip Girl The Return 1.0 :: Evenements-